Centrafrique : Les leaders du mouvement « E zingo biani » préparent des visites sanglantes aux cadres du MCU

0

Bangui, le 14 juin 2019

L’allure du « combat » politique de l’heure prenne une direction inquiétante si la justice tarde à se prononcer sur la situation. Les choses vont se passer cela a été le cas à une certaine année où on assiste à l’épurement de certaines ethnies voire militants d’un parti politique.

Il semble que certaines personnalités malintentionnées veulent faire couler plus davantage les larmes des centrafricains. Avec le lot de tout ce que le pays a connu à cause de leurs intérêts égoïstes, ces hommes politiques qui ont l’habitude faire la pluie et le beau temps, misent sur l’organisation de plusieurs manifestations qui seront ensanglantées.

C’est à travers des communiqués radios et publications via les réseaux sociaux que sont ces organisations se préparent leur règlement de compte et lance un appel à la population centrafricaine à une désobéissance civile. Le Mouvement « Front Uni pour la défense de la nation – E zingo biani » est en premier plan de ces troubles. Composé des leaders des partis d’opposition, ce mouvement est soutenu par certaines organisations de la société civile (GTSC) et centrales syndicales (GSTC).

L’objectif fixé par ce groupuscule d’assoiffés du pouvoir, c’est le projet d’un trouble qui aurait être lieu d’ici le dimanche 17 juin. Ils préparent un rassemblement sur plusieurs terrains de la place.

Dans plusieurs messages et tract envoyés, les leaders du « Front Uni » visent désormais les cadres du Mouvement Cœur Uni du président Touadéra. De source proche, les leaders du « Front Uni » mobilisent déjà leurs miliciens des quartiers Yakité, Sara, Ramandji, Yassimandji, Ngouciment, Combattant, Cité, Fouh, Bégoua. La branche armée du « Front Uni » qui se trouve dans la Lobaye, dispose d’un nombre consistant des hommes armés dont la plupart sont recrutés vers le Congo.

Dans la même stratégie, leaders du « Front Uni » proposent de créer ces jours-j, des incidents dans leur propre camp en vue d’imputer la responsabilité au régime en place.

« Nous nous sommes déjà entendus pour régler le compte des leaders du MCU. Leurs fans lancent de menaces à notre égard. Ce qui est sûr, on ne va pas s’en prendre aux crétins, mais aux gros poissons que sont les cadres du MCU dont leurs maisons et lieux de travail sont connus… », A averti un des leaders du mouvement « E zingo biani » qui rassure que toutes les dispositions sont prises pour que l’action sera au grand rendez-vous.

Ce qui est dit, est dit ! La justice, notamment le Procureur général et celui de la République sont donc tenus de prendre les mesures qui s’imposent dès à présent. Les forces de l’ordre pour qui, ne croiseront les bras face aux semeurs de troubles à l’ordre public, inquiéteront sans doute les hors-la-loi.

@Bienvenu Andalla,

LAISSER UN COMMENTAIRE