Centrafrique : Des jeunes « racailles » mobilisés par l’opposition pour mettre à genoux Touadéra et le MCU

0

Bangui, le 12 juin 19

Les nouvelles sont choquantes et font peur à certains compatriotes qui ne veulent assister au basculement du pays dans une situation chaotique. Selon les informations qui circulent sur les réseaux sociaux et diffusées sur les ondes de la place, les organisations politiques de l’opposition proposent d’organiser de grandes manifestations dans la ville de Bangui dans les jours à venir. Ces manifestations, à en croire des sources proches, seront encadrées par des jeunes « racailles » (des jeunes bandits montés à coût de billet de banque pour nuire) mobilisés dans les quartiers Benz-vi, Sara, Yakité, Ngouciment, Yassimandji, Maliamaka, Combattant, Galabadja, Bruxelles, Bimbo, Cité, Gobongo, Damala, PK10, et Bégoua.

Pourquoi ces organisations politiques de l’opposition veulent associer les milices armées à leurs manifestations ? Très bonne question que nos lecteurs attendent la réponse. En Clair, ces organisations politiques qui proposent dans un premier temps, de débuter leur campagne électorale contre le parti au pouvoir, veulent profiter de cette occasion pour qu’il y ait des débordements le jour-j de leur évènement afin qu’elles ricochent la responsabilité sur les autorités de la place. Suivez nos regards !

« Nous sommes mobilisés par un leader politique de l’opposition que je tais son nom. Il nous a envoyé de l’argent pour que nous nous préparions en conséquence dans notre quartier. Ils nous autorisent que nos armes, grenades et engins de troubles sont autorisés à l’occasion de leurs manifestations qui se tiendront dans chaque arrondissement. Nous, serons obligés de passer à l’action au cas où les forces de l’ordre tentent de… », A glissé sous couvert de l’anonymat un jeune du quartier Sara, situé dans le 3e arrondissement de la ville de Bangui.

Après un tour effectué vers Bégoua à la sortie Nord de la ville de Bangui, une « racaille » retrouvé à la base des chanvreurs derrière la station Tradex de pk12, a confié que : « Notre plan est différent. On nous demande de créer des incidents entre nous les manifestants pour que nos organisateurs pointent du doigt le pouvoir en place…C’est tout ! ». En tout cas, les choses sont tirées déjà au clair et les organisateurs de ces manifestations et leurs complices vont se retrouver devant les faits accomplis.

La justice et les forces de l’ordre ne feront que leur travail et la suite s’en suivra. Il est temps pour la population banguissoise de faire très attention à ceux qui  veulent basculer le pays dans le chaos. Les parents de nos jeunes sont appelés à leur déconseiller ce dont ils sont mobilisés à faire. A suivre…

@Bienvenu Andalla,

LAISSER UN COMMENTAIRE