Centrafrique : Le terroriste enturbanné d’Abdoulaye Hissen Ramadane, inquiété par la présence des FACA à Bandoro, ne compte que ses jours

0

Le sulfureux terroriste Abdoulaye Hissen Ramadane qui se la coule belle non loin de la résidence du sultan de Ndélé, se fait entendre une fois de plus après son malheur au sein du FPRC de Noureidine Adam, son recrutement par la coalition siriri de Moustapha Saboune. Cet analphabète de nature Abdoulaye Hissene vient de rendre public un communiqué de presse, opposant catégoriquement au déploiement des FACA à Kaga-Bandoro.

En quoi ce blatte voire traînard se prend-t-il pour opposer à la restauration de l’Etat suite aux désordres que lui Abdoulaye Hissen avec ses mercenaires sèment dans ces régions Nord de la République Centrafricaine ?  Rêve-t-il toujours d’une éventuelle partition de la RCA pour qu’il soit le futur calife de la région du Nord ? Aucunement, Abdoulaye Hissen Ramadane limité dont son quotient intellectuel est inférieur à celui d’un mouton ne réussira  son projet.

Il se dit président d’un soi-disant conseil national de défense et de sécurité, alors que son organe fictif n’est aucunement signataire de l’accord de paix et jamais il fait partie des 14 groupes armés reconnus dans le processus de paix. Mais, de quelle considération se base-t-il pour rappeler les dispositions de l’Accord de paix signé ?

Son CNDS n’est pas partie signataire de l’Accord et son organisation est constituée djihadistes et autres terroristes venus du Tchad et du Soudan (Djandjawids, Mbarara, Zakawa…). C’est pour dire qu’il n’y a aucune raison que cet Abdoulaye Hissen Ramadane qui figure sur la liste noire des terroristes du monde, fustige les efforts que le gouvernement, avec l’appui des partenaires en vue de ramener la quiétude sur toute l’étendue du territoire national.

D’ailleurs, c’est guerre qu’il vient de déclarer au gouvernement, à la communauté internationale et aux 14 groupes armés signataires de l’Accord de paix. Abdoulaye Hissen Ramadane qui est visé par des mandats d’arrêt au niveau national et international, ne va pas s’en sortir de l’aventureux jeu qu’il prétend jouer.

Nous savons qu’un Décret avait nommé certains responsables des groupes armés auprès du premier ministre en vue de contribuer dans la restauration de sécurité dans les zones occupées par les rebelles. C’est dans cette optique qu’une Unité spéciale mixte de sécurité (USMS) a été créée afin de stabiliser totalement ces zones. L’opération de la zone comme le Centre (Nana-Gribizi) sera menée conjointement avec le MPC d’Alkatim qui commence déjà les sensibilisations sur le terrain. Le déploiement des FACA à Kaga-Bandoro est apprécié par l’état-major de MPC voire les populations locales qui se sont réjouies de cette présence. Mais, pourquoi Abdoulaye Hissen s’oppose-t-il ? Il est clair qu’Abdoulaye Hissen vient de déclarer la guerre à Alkatim et Noureidine Adam. Déjà, on apprendra qu’Ali Darassa de l’UPC propose de rendre une « visite » à Abdoulaye Hissen Ramadane dans les jours à venir.

L’Etat-major des FACA, le ministère de la sécurité publique et le commandement des forces de la Minusca auraient pris déjà les dispositions qui s’imposent pour mettre hors d’état de nuire Abdoulaye Hissen qui est d’ailleurs vomi par la population de Ndélé qui…

@Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE