Centrafrique : Les organisations multilatérales membres du Groupe International de Soutien en visite pour appuyer l’application de l’accord de paix

0

Bangui, le 16 avr. 19

La mise en œuvre de l’Accord de paix signé entre le gouvernement et les groupes armés est au cœur des préoccupations des autorités du pays et la communauté internationale.

C’est dans ce cadre qu’une mission conjointe de haut niveau : Union africaine(UA), Nations unies (UN), Union européenne (UE) composée du Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA, l’Ambassadeur Smail Chergui, du Secrétaire général adjoint des Nations Unies, en charge des Opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, et du Directeur Général – Afrique du Service européen pour l’action extérieure de l’UE, Koen Vervaeke, séjourne dans le pays depuis le 14 et ce, jusqu’au 18 avril 2019.

Il est à noter que cette mission de haut niveau a pour objectif d’appuyer les signataires dudit accord de paix, notamment l’Exécutif centrafricain et les 14 groupes armés (UPC, MPC, FDPC, RPRC, FPRC, UFR, séléka rénovée, UFDR, RJ Bélanga, RJ Sayo, Antibalaka Ngaissona, Antibalaka Mokom, MLCJ et 3R) dans la phase initiale de mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA, paraphé à Khartoum et signé le 6 février dernier à Bangui.

Au cours de cette visite en RCA, la mission conjointe a été reçue à travers  des audiences accordées par le premier ministre Firmin Ngrébada, et le président de l’Assemblée nationale Laurent Ngon Baba. Pour s’enquérir de la situation de cet après Accord de paix, la mission des membres du GIS se sont entretenus avec les membres du Gouvernement, les représentants de partis politiques et de la société civile et les facilitateurs de l’Accord politique ainsi que les diplomates en poste à Bangui.

Avec leur agenda bien chargé, la mission conjointe en compagnie du premier ministre effectué un déplacement de constat à Bambari (Préfecture de la Ouaka) et à Bangassou (préfecture de Mbomou). La fin de la mission conjointe est programmée au lendemain de la tenue à Bangui le 17 avril 2019, de la réunion du Groupe International de Soutien (GIS) à la RCA, destinée à renforcer l’appui de la communauté internationale à la mise en œuvre de l’Accord de paix et la réconciliation.

@Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE