Centrafrique : Les performances des douanes au cœur des préoccupations de l’équipe que dirige le Dg INAMO

0

Bangui, le 10 avr. 19

La Direction générale des douanes et des droits indirects est à l’œuvre pour la croissance économique de la République Centrafricaine en ce qui concerne l’année 2019. Malgré les difficultés enregistrées par-ci et là, les autorités douanières, suite aux directives du ministre des Finances et du Budget voire celles du premier ministre, engagent des sérieux efforts pour atteindre les objectifs escomptés.

C’est dans cette optique qu’une réunion s’était tenue le lundi 8 avril 2019 à la Direction générale des douanes. Au menu de ladite rencontre, c’est la revue des activités douanières et économiques pour le mois de mars de cette année et pour le premier trimestre. Il a été également question de réfléchir sur les perspectives concernant le second trimestre à venir. C’était donc les points clés de la réunion des cadres et experts des douanes, réunion laquelle, a été présidée par le Directeur Général des Douanes Frédéric-Théodore Inamo.

Il faut souligner qu’au mois de mars de cette année, la situation sécuritaire sur le principal corridor Béloko-Bangui, a désagréable avec l’agitation d’un groupe armé, notamment le FDPC d’Abdoulaye Miskine qui a bloqué, pendant 3 semaines l’axe routier et qui à impacter négativement sur les activités des douanes, concernant la mobilisation des recettes.

Toutefois, les échanges des cadres et agents des douanes ont porté fruit sur le Gap engendré depuis le mois de janvier à fin mars 2019. Ce déficit enregistré a été pris en compte à travers des stratégies arrêtées et projeté dans les prévisions des mois à avenirs.

A vrai dire, les cadres des douanes se retroussent les manches pour faire face aux défis des performances douanières assignées par le Gouvernement Centrafricain et les Partenaires Techniques et Financiers qui annoncent leur arrivé à Bangui d’ici quelques jours en vue de la tenue de la sixième revue avec le FMI.

C’est pour dire que c’est une nouvelle satisfaisante et d’espoir suite à l’engagement sans faille de toute l’équipe douanière que dirige le Dg Inamo qui travaille d’arrache-pied pour l’intérêt économique de son pays.

@Hervé BINAH,

LAISSER UN COMMENTAIRE