Centrafrique : Les Sociétés chinoises Tian Xiang, Tian Run, Meng et Mao suspendues par le Ministère des Mines

0

Bangui, le 29 mars 19

Le Ministre des Mines et de la Géologie Léopold Mboli-Fatran

Le Ministre des Mines et de la Géologie Léopold Mboli-Fatran a pris une Décision le 25 mars 2019, suspendant les activités d’exploitation des Sociétés Tian Xiang, Tian Run, Meng et Mao.

Selon la Décision ministérielle, les activités de ces Sociétés suspendues jusqu’à nouvel ordre. Les motifs sont entre autres, le non-respect des textes qui régissent les activités minières en République Centrafricaine, notamment le manquement aux obligations relatives à la protection de l’environnement.

Avec cette disposition, les Sociétés concernées par cette décision sont appelées à reprendre leurs activités qu’après avoir rempli toutes les conditions exigées par la Loi et le règlement en vigueur.

Pour le strict respect de cette décision, le directeur général des Mines de la région et le commandement de la Compagnie de l’Unité Spéciale Anti-fraude sont chargés, chacun de respecter les dispositions de cette présente Décision ministérielle.

C’est pour signifier que le Département des Mines et de la Géologie que dirige le ministre Léopold Mboli-Fatran travaille efficacement pour le pays après la crise que le pays a traversé depuis 2013. Il faut savoir qu’avec la situation de l’heure, avec même les efforts que déploient les autorités de nos pays, le département des Mines et de la Géologie ne baisse pas les bras pour contrôler le secteur. Ci-dessous, in-extenso, la Décision publiée par lepotentielcentrafricain.com qui a obtenu copie.

LAISSER UN COMMENTAIRE