Centrafrique : l’Union Africaine se propose d’évaluer l’après-Khartoum

0

L’Union Africaine par le biais du président de la Commission Mahamat Moussa Faky vient d’adresser un message aux parties prenantes de l’accord de paix et de réconciliation.

Le contenu du message vise à féliciter les autorités de Bangui dans la mise en œuvre dudit accord par la nomination d’un premier ministre et la mise en place d’un gouvernement qui, quelques temps après, fait l’objet de contestation de la part de certains groupes armés et partis politiques.

L’Union Africaine a cependant, déploré le fait que le pas important franchit dans la mise en œuvre de cet Accord se confronte actuellement à des désagréments. Toutefois, elle a rappelé les principaux signataires à l’Article 34 qui définit la gestion des litiges qui peuvent advenir à travers cet Accord.

En fin de compte, l’Union Africaine se propose d’organiser une rencontre le 18 mars 2019 à Addis-Abeba (Ethiopie), regroupant les parties prenantes de l’Accord de paix en vue d’évaluer ses progrès et ses obstructions.

@Jacques KOSSINGOU, 

LAISSER UN COMMENTAIRE