Centrafrique : Ce que Firmin Ngrébada exige pour ceux qui serviront dans son gouvernement

0

Bangui, le 01 mars 19

Aussitôt nommé et après la prise de son service, le nouveau locataire du Tour de PETROCA entame la gestion des tâches qui lui sont confiées par le Chef de l’Etat Faustin-Archange Touadéra.

Le premier ministre Firmin Ngrébada a été clair dans ses impressions ce jour de passation de service. Comme il l’a été et le suit toujours aux côtés du président Touadéra, ce dernier se comporte en est Homme d’Etat responsable qui est soucieux de la situation de son pays qu’il veut contribuer à sa résolution définitive.

A en croire les informations recueillies par lepotentielcentrafricain.com, le nouveau patron de la Primature ne s’inscrit pas dans les pratiques qui visent à caresser les gens dans le sens du poil. Firmin Ngrébada comme nous le connaissons, affectionne la compétence, la droiture, la franchise, le patriotisme et l’honnêteté.

C’est ainsi que celui-ci, au cours de sa première réunion de Cabinet, aurait lancé un mot d’ordre à ses collaborateurs dont il serait prêt à remercier certains d’autres qui sont connus pour leur incompétence notoire et qui sont baignés pleinement dans des conduites anti-professionnelles.

Mais, ce que le Premier Ministre exigerait à ceux qui feront partie de son gouvernement, c’est le bon résultat et surtout la mise en application de la vision politique du régime qui repose sur le relèvement du pays à travers la sécurité, la paix et la cohésion sociale.

Firmin Ngrébaba, n’est pas celui dont on le croit hier ! Il a été lucide dans ses orientations à l’endroit des futurs ministres qui vont travailler dans son gouvernement. L’heure n’est plus de jouer au petit malin et d’induire en erreur le président de la République et ceux qui tiennent à la fin de la crise centrafricaine.

Nous savons tous que le premier ministre Ngrébada qui est ferme vis-à-vis de ceux-là qui vont travailler dans son gouvernement, ne va jamais tolérer les bêtises de ceux qui comptent entrer au gouvernement afin de se préparer pour les prochaines élections, en se lançant dans la course présidentielle face au président Touadéra qui bénéficie encore de la confiance du peuple centrafricain.

Les nouvelles en provenance de ceux qui vont travailler dans le gouvernement de Ngrébada, sont très exécrables. Ces nouveaux ministres s’apprêtent déjà à nuire au gouvernement de Ngrébada. Comment vont-ils réussir avec leurs projets machiavéliques ? Est-ce qu’ils seront capables d’abréger la durée de Ngrébada à la tête du gouvernement ? Absolument pas !

Hervé BINAH,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE