Centrafrique: Qui est vraiment Firmin Ngrébada, le nouveau locataire de la Primature?

0

 

Prémier Ministre Firmin NGREBADA

Bangui, le 27 févr. 19

Le président de la République Faustin-Archange Touadéra a nommé, le 25 février 2019, un nouveau premier ministre Chef du gouvernement en lieu et place de Simplice-Mathieu Sarandji. Celui qui fût Directeur de Cabinet du président Touadéra, conduit désormais le gouvernement. Mais qui est vraiment celui dont tout le monde ne connait pas réellement ?

Né en 1968, Firmin Ngrébada est Inspecteur du Travail et juriste, maîtrisant l’administration et les institutions étatiques. Après son brillant parcours scolaire dans son pays natal, celui-ci s’était en Europe à destination de Turin en Italie où il a étudié dans son domaine professionnel avant de retourner en France pour terminer.

De retour en Centrafrique, il s’était fait intégré dans la fonction publique en 1993 en occupant les postes de Chargés de missions au Ministère du Travail et de l’Emploi, puis chef de cabinet sous le règne de l’ancien président Ange-Félix Patassé.

Véritable chef d’orchestre et administrateur des plus hautes institutions de la RCA, la main est tendue à chaque fois à cet Homme d’Etat avec tous les régimes qui se sont succédés en RCA. C’est pourquoi, tous les présidents des hautes Institutions lui font toujours appel afin que celui-ci apporte sa pierre de contribution à la reconstruction nationale.

D’abord, il a servi sous François Bozizé à la Présidence de la République, puis de 2008 à 2013 comme Directeur de Cabinet adjoint du Premier Ministre de l’époque qui est actuellement président de la République. Après le coup de force de la séléka, Firmin Ngrébada a été rappelé par le Président du CNT Ferdinand N’guendet de gérer son Cabinet.

Et c’est ce qu’il a accompli comme mission avec succès jusqu’à la fin de la Transition.  Après l’élection de Touadéra en 2016 comme Président de la République, le premier Décret de sa mandature a été celui de la nomination d’un Ministre d’Etat Directeur de Cabinet à la Présidence qui n’est autre que Firmin Ngrébada.

D’une intégrité exemplaire agrémentée d’une loyauté légendaire, le nouveau Chef du Gouvernement Centrafricain Firmin Ngrébada fait montre d’une humilité et ouverture d’esprit avec un fort esprit d’équipe.

Tourné entièrement vers la reconnaissance et l’utilisation des compétences et des jeunes cadres, avec la Maxime de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, le nouveau locataire du Tour de  Petroca aura la lourde tâche de suivre scrupuleusement le respect et la mise en place des mécanismes de l’accord de Khartoum pour la Paix et la réconciliation en Centrafrique.

Les questions des mobilisations des ressources de l’Etat et la continuité des relations de confiance avec les institutions de breton Wood seront aussi au cœur de son mandat à la Primature. L’épineuse problématique des relations diplomatiques avec la Russie face au courroux de la France qui encercle de plus en plus la RCA en prenant la manette de nombreuses institutions internationales ne sera pas à négliger surtout que cette même France par le biais de certains médias avait clairement pointé du doigt les manœuvres du PM dans l’implantation des Russes en RCA.

En revanche, la confiance acquise tant du côté des groupes armés, des partis politiques, de la société civile, que de celui des bailleurs et de la communauté internationale renforcera les possibilités de réussite de sa fonction.

La confiance entière que le Chef de l’Etat lui accorde créant de passage, certaines velléités oiseuses de la part de quelques groupuscules du Mouvement Cœurs Unis dont il se détache un peu sans pour autant être contre, ni opposé, est un gage parfait d’efficacité quant à la conduite des affaires de l’Etat pour sortir la République Centrafricaine de sa situation et la conduire désormais vers le relèvement et le développement !

Bienvenu ANDALLA, 

LAISSER UN COMMENTAIRE