Centrafrique : « La Plateforme Action Citoyenne Centrafricaine lance un appel au calme et à la retenue, suite au transfert de Patrice Edouard NGAISSONA à la CPI »

0

Bangui, le 04 janv.-19

le Président de ladite Plateforme d’Action Citoyenne Centrafricaine Engagée pour la paix et le vivre Ensemble M. Marius Fréderic DIMBA.

Le message d’apaisement a été lancé lors d’un point de presse le Mardi 1er Janvier 2019 au  lendemain  de l’annonce du transfert de l’ex-coordonnateur des Anti-balaka Edouard Patrice NGAISSONA à la Cour Pénale Internationale CPI, par le Président de ladite Plateforme d’Action Citoyenne Centrafricaine Engagée pour la paix et le vivre Ensemble M. Marius Fréderic DIMBA.

Le Président M. Marius Frédéric DIMBA d’entrée de jeu, n’a pas hésité un seul instant, Ce dernier n’a pas mâché pas ses mots pour dénoncer haut et fort les manœuvres commodités par la France dans le but de mettre le régime en place en difficulté.

« Le transfert de Patrice Edouard NGAISSONA ne devrait pas être  une occasion pour nous d’ouvrir la porte aux ennemie de la RCA de frapper pour la énième fois le pays, les Centrafricains ne sont plus naïf de ces manœuvres, qui est dans le seul intérêt de replonger le pays dans un véritable chaos » a souligné Marius Fréderic DIMBA, Président  ladite  plateforme. Et d’y ajouter « Nous devrons faire preuve de maturité, mais aussi de doubler la vigilance. Parce que l’heure n’est plus à la manipulation, le Peuple Centrafricain a beaucoup souffert, a-t-il ajouté.

Pour ce patriote, chaque chose à son temps, il y a un temps pour faire la guerre et il y a aussi un temps de faire la paix.

Il a saisi l’opportunité pour lancer un vibrant appel aux fils du pays et plus particulièrement à  ses compatriotes ex-antibalaka, de faire confiance aux autorités politique légitimement installées, et  de contribuer efficacement au développement de la RCA.

Pour la gouverne de nos lecteurs, l’ex-coordonnateur des antibalaka a été arrêté en France au mois de décembre dernier,  après deux semaine après l’arrestation de YEKATOME ‘’Rambot’’, transférés tous à la CPI.

Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE