Centrafrique : Les élus de la nation donnent un souffle nouveau aux FACA avec la nouvelle loi de programmation militaire

0

Bangui, le 19 déc. 18
C’est ce mardi 18 décembre 2018, que les élus de la nation ont adopté par acclamation la loi portant Programmation Militaire. Dans la période qui commence à la date de l’adoption de cette nouvelle loi jusqu’à l’année 2023, les Forces armées centrafricaines (FACA) auront à s’équiper en moyens adéquats et à se redéployer sur l’ensemble du territoire dans le seul but de sécuriser les biens et les personnes ainsi que les frontières du pays.

Notons que contrairement à l’ancien président de l’Assemblée Nationale Abdou Karim Meckassoua qui était très sélectif sur les projets de loi, le nouveau bureau dirigé par l’honorable Laurent Gon Baba, est déterminé à accélérer le processus de redynamisation des forces de défense et de sécurité intérieure afin que celles-ci puissent remplir efficacement leurs missions régaliennes.

La loi de Programmation Militaire intervient quelques jours seulement après celle portant sur l’autorisation de ratification de la coopération militaire entre la République Centrafricaine et la Russie.

Tout laisse croire qu’après les villes de Paoua, Bangassou, Sibut, Dékoa, Bambari et Batangafo, les autres localités considérées de bastion des grands criminels séléka retrouveront la quiétude avec l’arrivée et la montée en puissance des FACA.

Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE