Centrafrique : Les députés exigent la levée totale et immédiate de l’embargo sur les armes

0

Bangui, le 25 November 2018

Dans une déclaration faite vendredi dernier 23 novembre 2018, l’honorable Laurent Ngon Baba, Président de l’Assemblée nationale demande avec force la levée totale et immédiate de l’embargo sur les armes afin de permettre au Gouvernement d’équiper ses forces de défense et de sécurité.

En effet, les élus de la nation sont très remontés contre le comportement d’inaction des éléments de la Minusca qui ont joué un rôle de simple spectateur face aux dernières violences survenus dans les villes de l’intérieur notamment Batangafo, de Bambari, et surtout d’Alindao qui ont provoqué un carnage humain faisant un total d’au moins une centaine de pertes en vies humaines.

Selon le Président de l’Assemblée Nationale, la présence des FACA sur toute l’étendue du territoire est un gage de sécurité pour les populations civiles, une assurance pour les services décentralisés de l’Etat, et un facteur important contribuant au développement économique et social du pays.

Les exigences des députés viennent renforcer la position de la société civile notamment les organisations des femmes et des jeunes qui projettent déjà des marches pacifiques et autres actions pour réclamer la levée immédiate de l’embargo sur les armes à destination de la RCA et le redéploiement sur l’ensemble du territoire des Forces armées centrafricaines (FACA).

Bienvenu ANDALLA,

LAISSER UN COMMENTAIRE