Centrafrique : Le Président de l’Assemblée Nationale Meckassoua destitué pour cause de malversations financières et graves manquements à ses charges

0

Bangui, 27 octobre 18

Les députés centrafricains ont destitué ce vendredi 26 octobre 2018, leur collègue Abdou Karim au poste de la présidence de cette institution qui la 2ème après l’Exécutif suite à une séance en plénière d’environ huit (8) heures de temps qui s’est déroulée au siège du Parlement en présence d’un parterre de Journalistes nationaux et internationaux.

Tout a commencé par l’exposé des motifs de la motion de destitution du Président de l’Assemblée Nationale où l’on peut retenir entre autres griefs reprochées au locataire du Perchoir, plusieurs cas de malversations financières, la rétention des rapports d’enquêtes parlementaires et la gestion sectaire de l’Institution.

Après l’exposé des faits, la parole a été donnée au Président Meckassoua pour s’expliquer sur tout ce qui lui est reproché. Malheureusement pour ce dernier, il n’arrivera pas à convaincre ses collègues dans ses arguments de défense. Ce qui conduira à un vote de sa destitution avec 98 voies des députés qui ont opté pour sa destitution contre 41 voies pour ceux qui se sont opposés.

Selon les dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, les députés se réuniront dans les 72 heures pour élire un nouveau président qui prendre la commande du Parlement.

 

Albert TATENE

LAISSER UN COMMENTAIRE