GUINÉE ÉQUATORIALE / 16 MILLIONS DE DOLLARS, LE MENSONGE DES MÉDIAS OCCIDENTAUX RELAYÉ PAR LA PRESSE AFRICAINE

0

Lu pour vous!

LE MONDE, BBC NEWS, LE PARISIEN ONT ÉTÉ UTILISÉS POUR RENDRE VRAI UN GROS MENSONGE ET LE PIRE EST QUE CE MENSONGE A ÉTÉ RELAYÉ PAR LES MÉDIAS AFRICAINS 
L’ESCLAVAGE MÉDIATIQUE EST TOUJOURS D’ACTUALITÉ QUEL HONTE! UNE PETITE VALISE DE 1.MILLION QUATRE CENT MILLES ET DEUX MONTRES PORTANT LES INITIALES DU VICE-PRÉSIDENT SONT PRÉSENTÉS COMME L’ÉQUIVALENT DE 16 MILLIONS ET DES BIJOUX DE VALEUR. A QUAND LA FIN DE L’EXPLOITATION MÉDIATIQUE OCCIDENTALES?

Les Médias Africains doivent arrêter de se laisser utiliser autrement pour manipuler le peuple Africain. Comment la présentation d’une petite valise et deux montres peuvent être perçus comme un trafic allant jusqu’à 16 millions de dollars ?

Pourquoi l’incident qui s’est produit le vendredi 14 a été publié seulement le dimanche juste après le départ de la délégation du Vice-président du Brésil vers une autre mission? Pourquoi publier le passeport d’un Vice-Président ?

Pourquoi dans les articles des médias comme LE MONDE, LE PARISIEN ET BBC NEWS, ils ne reviennent que sur des accusations du passé sans pouvoir avec précision donner les détails sur la récente affaire avec les douaniers Brésiliens ? Les médias africains doivent arrêter de faire du copier-coller venant de l’occident. Nous savons que l’occident a financé la création de plusieurs médias avec des noms Africains dans le but de manipuler nos populations.

Nous allons bientôt entamer une compagne pour dénoncer tous les médias africains à la solde de l’occident. Les Médias cités ci-dessus ont été informés avant l’intervention de la douane Brésilienne, qui avait eu l’information de l’existence d’un montant en espèce de 16 MILLIONS DE DOLLARS.

Ce qui explique les gros titres des tabloïds européens sans le développement de l’accusation car, la vérité a pris le dessus sur le grotesque mensonge organisé, qui crée aujourd’hui un incident diplomatique entre le Brésil et la Guinée Équatoriale.

Le gouvernement Brésilien promet de mettre aux arrêts tous les complices de cette arnaque médiatique.

Goualley Barnabé. A Partager SVP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE