Centrafrique : Tête à Tête des Présidents TOUADERA et XI JINPING à Pékin autour d’importants projets de relèvement de la RCA

0

Bangui, le 06 septembre 18

C’est ce jour jeudi 06 août 2018 que le Président chinois XI JINPING va avoir un tête à tête au Grand Palais du Peuple à Pékin avec son homologue Faustin Archange TOUADERA, Chef d’Etat centrafricain. L’objet de cette importante rencontre entre les grandes personnalités vise les discussions sur le Programme de relèvement de la RCA proposé par la Chine qui est déterminée voir ce pays de l’Afrique centrale riche en ressources naturelles décoller dans les toutes prochaines années et ce avec le concours de ses partenaires chinois.

En effet, figure parmi les priorités de ce Programme de Relèvement, le projet de la sécurisation des frontières de la RCA avec le Tchad et le Soudan deux voisins encombrants qui sont reconnus dans le groupe de ces fauteurs de troubles et du désordre en république centrafricaine.

A côté du projet de la sécurité des frontières, l’on retrouve la relance du projet de l’exploitation du pétrole de Boromata dont les travaux avaient déjà connu un début d’exécution dans le passé avant la crise par une entreprise chinoise. S’ajoutent à ces deux projets précités, ceux relatifs au développement du secteur de l’énergie et de la construction des infrastructures administratives et routières.

Si l’on tient au plan de mise en œuvre, de cet ambitieux Programme de relèvement il ne fait aucun doute que d’ici le mois de mars 2019, toutes les frontières qui séparent la RCA avec le Tchad et le Soudan seront entièrement sécurisées y compris l’ensemble du territoire national tandis que Bangui et les localités environnantes seront totalement mis à l’abri des problèmes d’énergie. Aussi, en 2021 la RCA commencera à vivre avec les ressources de son pétrole qui rentrera dans la phase opérationnelle.

Enfin l’espoir d’un avenir radieux pour le peuple centrafricain qui a tant souffert est permis avec cette coopération agissante avec la Chine et la Russie qui commence déjà à porter ses premiers fruits.

Hervé BINAH,

LAISSER UN COMMENTAIRE