Centrafrique : Les jours de Méckassoua à la tête de l’Assemblée Nationale sont comptés et des valets députées lui font allégeance

0

Bangui, le 02 sept.-18

L’Honorable Nadia B2A et Abdoul KARIM MECKASSOUA Président de l’Assemblée Nationale

Bangui, le 02 sept.-18

Trop c’est trop ! Les députés de la nation sont décidés de se débarrasser de leur sulfureux et encombrant président Abdou Karim Méckassoua avec une pétition qui a déjà recueilli un grand nombre de signatures.

Entretemps, certains valets députés qui se réclament du Forum des Femmes Parlementaires de Centrafrique sont allées présenter leur allégeance au Président à Meckassoua avec un soi-disant pardon par rapport à l’incident avec l’honorable Nadia Béa. Il suffit de prendre connaissance du Communiqué du Forum des Femmes Parlementaires que nous publions ci-dessous pour donner raison aux compatriotes qui qualifient les initiatrices de véritables traitres nationales.

D’ores et déjà l’honorable Nadia Béa qui ne se reconnaît nullement dans ce communiqué d’allégeance se dit déjà prête à réagir sur cet acte de traitrise de ces collègues Femmes députées aussi, de claquer la porte du Forum des Femmes Parlementaires de Centrafrique.

Voilà les vrais visages de ces traitres de la nation qui s’affichent au grand jour car personne au monde ne peut comprendre que les femmes puissent se désolidariser de leur pair qui a été victime des comportements mesquins et d’une méchanceté atroce d’un homme. Ce que ces traitres ignorent c’est que leur tour ne tardera pas à arriver comme dit cet adage « A chacun son tour chez le coiffeur ».

Dossier à suivre!!!

Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE