Centrafrique : Le Ministre Blaise Haroun NABIA donne un éclairage sur le jeune Département de la Modernisation de l’Administration dont il a, la charge

0

Bangui, le 16 août 2018

Haroun Blaise NABIA Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public

Dans l’optique de rendre visible les actions de chaque membre du Gouvernement à la lumière de la lettre de Mission du Premier Ministre, la Rédaction du journal en ligne LE POTENTIEL d’échanger avec le Ministre Blaise Haroun NABIA, au tour  des missions, des réalisations et des perspectives du Département en charge de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public. Voici ci-dessous l’intégralité de l’interview que le Ministre NABIA a bien voulu nous accordée

LE POTENTIEL CENTRAFRICAIN (LPC) : Monsieur le Ministre, si l’on vous pose la question de savoir la mission de votre Département, que répondez-vous ?

Blaise Haroun NABIA (BHN) : Les événements des dernières décennies ont révélé, une crise de confiance des citoyens dans leurs gouvernements.

Une administration non axée sur les résultats, un cadre organisationnel non approprié des procédures administratives longues et multiples des rapports administratives  administrations et usagers pas des meilleurs, une gestion des ressources humaines peu rationnelles une déconcentration en prise avec la logique de centralisation constituent le lot de notre administration.

Scient de ces manquements, le président de la République à crée par décret 7.324 du 12 Septembre 2017 le Ministère de la Modernisation du Service Public dont la rémission consiste à élaborer, fédérer et mettre en œuvre la politique du Gouvernement en Matière de la Modernisation l’Innovation du Service Public. Voilà, la mission du département de la Modernisation dont les plus Hautes Autorités m’ont confié.

LPC : Monsieur le Ministre pouvez-vous nous situer sur les réalisations de votre Département ?

BHN : La modernisation vise à :

Doter l’administration des outils Modernes de gestion ;

Rendre notre administration plus efficace ;

Lutter contre la corruption et les mauvaises pratiques dans notre administration ;

Amplifier les règles et les procédures administratives ;

Assoir les règles et les pratiques en matière de gestion des ressources humaines,

A travers le news pratique managérial (NPM)

LPC : Quelles vos projets et vos perspectives pour dans le cadre de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service Public ?

BHN : Nos projets et nos perspectives à court  et moyens terme nous sont consignés

Dans la lettre de Mission n° 315/P.M en date 27 juillet 2018 par quelle le Premier Ministre, chef du Gouvernement nous prescrit de procéder à des reformes clé en commençant par la rénovation de l’Administration il s’agit de veiller à ce que le rail soit exécuté  avec beaucoup de célérité et de rigueur :

Le mettre en place en dispositif permettant de mieux accueillir les usagers de Service Public et les mieux servir en s’astreignant de la stricte observation de la possibilité des actes.

Vue de stopper le développement de la culture  d’impunité la recherche de la lité et la corruption au sein de l’administration public.

LPC : Monsieur le Ministre, parlez-nous des difficultés que votre Département connait

BHN : Nos difficultés sont d’ordre matériel, infrastructurel et logistique. Car il se pose pour le Ministère un sérieux problème  d’infrastructure je veux dire que le Ministre ne dispose pas d’un bâtiment pouvant lui permettre de regrouper l’ensemble de son personnel. Le Cabinet du Ministre est logé dans un bâtiment de l’ACFPE distant du nouvel organigramme il se pose d’or et déjà une énorme difficulté  pour abriter l’autre Direction Générale je veux dire celle de l’Innovation de Service Public qui est composé de trois directions avec trois services chacune. Pour faire face à cette situation nous avons déjà saisi les hautes autorités pour qu’une solution idoine soit trouvée le plus tôt possible.

LPC : Monsieur le Ministre avez-vous un mot ou encore un message de fin ?

BHN : Mot de la fin c’est de dire au peuple Centrafricain qui m’écoute que la Modernisation est l’affaire de tous car il s’agit :

D’assurer, de renforcer et d’activer les règles de la bonne Gouvernance ;

D’établir une relation fluide entre le citoyen et son administration par la simplification des règles de procédures.

Pendant la Modernisation d’une administration est tôt le résultat d’un long processus qui devrait permettre la promotion de service public et de l’optimalisation des résultats.

 

Je vous remercie.

Propos recueillie par le Potentiel Centrafricain,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE