Partenariat RCA/Banque Mondiale : La SODECA désormais dotée des matériels roulants à travers le Projet « PASEEL »

0

Bangui, le 06 août 18

une vue des dons

 C’est le vendredi 03 Août 2018, que M. Herbert DJONO-AHABA, Ministre du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques  a officiellement remis à la direction Générale de la Société de Distribution d’Eau en République Centrafricaine (SODECA), un lot des matériels roulants constitués de plusieurs véhicules 4X4 double cabines et des motos cross ainsi que des motos dames.

 Notons que cet événement s’est déroulé en présence de M. Sylvain GUEBANA, Président du Conseil d’Administration (PCA) de la SODECA, M. Noël GBEBA Coordonateur du projet  PASEEL, Mme  Justine SOW-OUAKARA Directrice Générale (DG) de la SODECA et des employés et Cadres en service dans cette structure.

Deux discours ont marqué cette cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance cordiale. Mme Justine SOW-OUAKARA Directrice Générale de ladite Entreprise d’Etat  a, dans son mot de circonstance souhaité dans un premier temps, la bienvenue aux invités qui sont venus massivement prendre part à la présente cérémonie. Elle a ensuite, rappelé l’historique du financement de ces matériels en ces termes : «  La cérémonie de la remise officielle des moyens roulants financés par la Banque Mondiale dans le cadre du projet PASEEL, Projet d’Amélioration des Services d’Eau et d’Electricité  est né dans le cadre du partenariat entre le Gouvernement de notre pays et la Banque Mondiale ».

Elle a poursuivi en affirmant que ce projet qui contribue à la réalisation des objectifs du RCPCA, notamment en son pilier II, à savoir, le renouvellement du contrat social entre le Gouvernement et la population, est désormais rentré dans sa phase de mise en œuvre dont l’une des activité est l’acquisition des moyens roulants pour la SODECA.  Elle n’a pas manqué de rappeler brièvement les principales activités de ce projet pour la composante Eau dans la ville de Bangui qui visent la sécurisation du fonctionnement des stations de pompage et de traitement ; L’optimisation du fonctionnement du réseau de distribution ; La promotion de l’accès aux branchements individuels par des branchements sociaux et le renforcement des capacités de la SODECA par des appuis multiformes.

Elle a ajouté que pour ce qui concerne les villes de Bambari et de Berberati les réalisations du projet porte sur la réhabilitation des équipements de captage, de traitement et de pompage d’eau potable. Aussi, l’amélioration des installations de stockages et de distribution. Il est à noter que ces activités permettront d’améliorer les qualités de service et celle de la desserte en eau de la population.

Selon la Directrice Générale de la SODECA, « cette dotation en moyens roulants qui tombe à point nommé dans un contexte de déficit de moyen de travail va renforcer les capacités opérationnelles de la SODECA d’une manière générale et notamment dans le cadre du projet  interne de réduction des eaux non facturées ». Elle a en outre exhorté à cet effet, ses collaborateurs à faire bon usage de ces équipements qui sont facteurs de productivité. Pour terminer ses propos, Mme Justine SOW-OUAKARA a exprimé sa gratitude et celle de la SODECA a l’endroit du gouvernement pour ces appuis dans la recherche de solution pour le développement du secteur Eau en Centrafrique, ainsi qu’à la Banque Mondiale pour l’ensemble des appuis multiformes apportés à la SODECA.

Pour sa part, le Ministre Herbert  DJONO-AHABA en charge du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques a rappelé que «  le gouvernement Centrafricain dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale de relèvement et de la consolidation de la paix en Centrafrique (RCPCA), a demandé et obtenu auprès de la Banque Mondiale le financement du projet d’amélioration de service d’eau et d’électricité à hauteur de 20 Millions  de dollars Américain soit environ 11 Milliards de FCFA »

Poursuivant, le membre du Gouvernement a indiqué que les objectifs assignés audit projet consiste entre autres à améliorer les performances opérationnelles de la SODECA et de l’ENERCA  a augmenté l’accès a des services d’eau et d’électricité tant à Bangui ainsi que dans les villes de Bambari et de Berberati.

Le Ministre DJONO-AHABA a précisé que « la dotation de la SODECA en moyen roulant notamment 2 véhicules 4X4 double cabines de marque TOYOTA HILUX, 6 motos Cross de marque YAMAHA et 4 motos dames dans le cadre du projet d’amélioration des services d’Eau et d’Electricité permettra de faciliter les interventions de la SODECA sur le terrai et d’améliorer les services d’approvisionnement en Eau potable à Bangui et dans les centres secondaires ».

Avant de terminer ses propos, l’orateur a tenu au nom du gouvernement, rendre un vibrant hommage à la Banque Mondiale pour le partenariat agissant et dynamique entre cette institution et la République Centrafricaine. Le Ministre a saisi l’occasion pour instruire la Directrice Générale de la SODECA a tout mettre en œuvre de manière a ce que ces moyens roulants puissent servir premièrement, a l’atteinte des objectifs du projet, ensuite à l’amélioration des services d’Eau en RCA et enfin, il a exhorté l’ensemble du personnel de la SODECA à en faire bon usage.

Soulignons au passage, que le Projet d’Amélioration des services d’Eau et d’Electricité (PASEEL) a trois composantes que sont : Premièrement, les investissements dans l’infrastructure du secteur de l’Eau ; Deuxièmement, les investissements du secteur de l’Energie et troisièmement, l’appui au développement des deux secteurs et à la mise en œuvre du projet. Les zones d’interventions dudit projet visent les préfectures de l’Ombella M’Poko, de la Ouaka, de la Mambéré-Kadéï, de la Nana-Gribizi, du Bamingui-Bangoran, de la Kémo, de la Haute-Kotto et du Mbomou.

Aussi, les objectifs du développement du projet consiste à fournir un accès à l’Eau potable à 55 000 personnes additionnelles en milieu urbain, à offrir un accès à l’électricité à 50.000 personnes additionnelles en milieu urbain, à fournir un accès amélioré à l’électricité à 250.000 personnes en milieu urbain et enfin à réduire les pertes d’Electricité par an dans les zones du projet de 40% à 25 %. Il convient de rappeler que le cout du projet s’élève à 20 Millions US.

Hervé BINAH,

LAISSER UN COMMENTAIRE