Centrafrique : Dr Patrick Ningata Djita réélu à la tête de la Fédération centrafricaine de handball

0

Bangui, le 24 juil. 18

Les présidents et secrétaires généraux de ligues de provinces  et des clubs réunis en assemblée générale élective le samedi 21 juillet 2018 au siège du comité national Olympique et sportif centrafricain, ont reconduit Dr Patrick Ningata Djita à la tête de la Fédération centrafricaine de handball pour un mandat de quatre ans. Il a battu son challenger Tahiri Zéinou après prolongation sur un score de 20 voix à 19.  Cette assemblée générale a été présidée par le chargé de mission au département des sports Martin Bayani. Deux membres de la Confédération africaine ont rehaussé de leur présence à cette assise.

L‘assemblée générale élective de la Fédération centrafricaine de handball convoquée pour le 21 juillet 2018 par le comité ad hoc chargé d’organiser les élections des membres de bureau de ladite institution, a finalement eu lieu au siège du comité national olympique et sportif centrafricain (CNOSCA). Ce comité ad-hoc a été présidé par le vice président du CNOSCA Jean Stanislas Alima. Il faut dire que cela fait presque trois ans que cette Fédération est en crise.

Les participants à cette assemblée générale élective sont les présidents et secrétaires généraux exclusivement des ligues de provinces et les clubs de la Ligue de Bangui de handball. La ligue de Bangui n’a pas été prise en compte par le comité ad-hoc. Le comité ad-hoc a arrêté le corps électoral  en commun accord avec les quatre représentants dont deux de chaque candidat au nombre de trente neuf votants (39). 20  ligues à raison de deux voix, 14 voix pour les clubs à raison d’une seule voix et les 5 voix dont une voix  pour ceux qui sont membres dans des institutions internationales au niveau de l’Afrique centrale.

Signalons que les ligues de provinces convoquées sont : Bamingui-Bangoran, Kémo, Lobaye, Mbomou, Nana-Gribizi, Nana-Mambéré, Ouaka, Ouham, Ouham-Pendé, Sangha Mbaéré. Les clubs : Saint Sauveur, AS Cobra, ASOPT, Académia, Black-Star, Béméo, Dauphin, Tongolo Ti Béafrica, Olympique, National Nzango, les Anges des 92 logements, Action Bougée, AS Fozang et Padre-Pio.  Pour éviter que ces élections ne puissent souffrir d’aucune contestation de la part d’un des candidats à la présidence, les deux candidats ont signé le mois dernier le code de bonne conduite c’était en présence du président du comité ad-hoc Jean Alima.

Pour question de transparence, la confédération africaine de handball (CAHB) a envoyé ses deux experts pour venir superviser ces élections. Il s’agit de Siers Auguste Dogbo il est béninois, trésorier général et Serge Akakpo de la nationalité togolaise  responsable de la commission d’arbitrage.

Signalons que cette Assemblée générale vient mettre un terme à la longue crise qui a affecté le monde du handball national et va relancer très rapidement les activités de cette discipline tant au niveau national qu’au niveau de la confédération africaine.

Hervé BINAH,

LAISSER UN COMMENTAIRE