Centrafrique : Teddy Weidane, député de Bouca 2 se lance dans des ventes illicites de faux produits miniers or et diamant aux investisseurs étrangers

0

Bangui, le 03 juillet

En tout cas, s’il existe en Centrafrique un parlementaire récidiviste c’est bel et bien le député Teddy Weidane qui brille par les actes d’un parlementaire indigne de ce nom où cette fois-ci il est impliqué dans un dossier accablant de vente illicite d’or et diamant. Pour l’instant on ne comprend pas pourquoi, les membres du bureau de l’Assemblée Nationale hésitent de lever l’immunité parlementaire de l’honorable député, Teddy Weidane de la circonscription administrative de Bouca 2 afin qu’il soit traduit devant les juridictions de notre pays.

Il faudrait préciser que ses  agissements donnent du cœur sur la langue et font dormir débout. Franchement, nos législateurs d’antan ont failli à leur devoir de ne pas fixer certains critères d’éligibilité pour les législatives.

Les conséquences, des grands détourneurs, trompeurs, escrocs et criminels économiques ont la chance de devenir député et se retrouvent à l’Assemblée Nationale, protégé par l’immunité.  Il est  encore temps que les élus de la nation prennent des décisions patriotiques  pour la levée purement et simplement de  l’immunité de ce personnage sinistre Teddy WEIDANE qui risque de ternir l’image de marque des parlementaires Centrafricains.

Le cas de l’honorable Teddy Ouédane n’est pas à supporter par les observateurs de la vie publique de Centrafrique. Récemment, une requête avait été introduite au cabinet du président de la République, Faustin Archange Touadéra dont il ne cesse de faire le trafic d’influence en son nom. Cette requête a été une revendication de l’un de ses créanciers impayés à cause de la grosse voiture qu’il roule en ce moment.

On se dit comment les autres députés de la nation apprécient ce comportement qui n’est qu’une pure délinquance parlementaire ? Pour rafraichir la mémoire de nos lecteurs. Teddy Ouédane est le député élu de Bouca 2. C’est celui qui devient la rusée de tous les honorables députés de la 6è législature à cause de sa moralité douteuse.

Là où il passe, il laisse des empreintes digitales de faux et de trafic d’influence. Teddy Weidane est le tout premier député de la 6è législature, après avoir été investi, à être interpellé en premier lieu par la brigade de gendarmerie du PK 12, avant d’être transféré à la Section de Recherches d’Investigations (SRI) pour compétence et nécessité d’enquête. Tout ceci, parce qu’il a roulé dans la farine ses créanciers pour location de véhicules, sonorisation, production des effigies pour sa campagne dont il demeure insolvable jusqu’à ce jour. Après avoir été relâché, ce même Teddy Weidane s’est orienté vers ses électeurs de Bouca 2 où il a procédé à une raquette.

Il a demandé à chacun de ses électeurs qui veulent construire leurs maisons en tôles galvanisées à lui verser l’argent car à Bangui, une tôle galvanisée coûte 2500FCFA. Imaginons plus une vingtaine de personnes à lui verser les sommes pour leurs tôles.

A l’heure où nous sommes sous presse, ses électeurs l’attendent de pied ferme et il ne peut plus aller à Bouca dans sa circonscription. Même M. Monsieur Emmanuel YARISSE, Maire de sa localité a été victime de cette escroquerie parlementaire.

Par le passé avec son chien de chasse, le nommé Junior, ils ont réussi a soutiré la somme de 38,6 millions FCFA appartenant à des investisseurs dont ils n’ont restitué que 24 millions de FCFA. Pour son passé à l’AMGA, on ne peut pas décrire. Les biens que cette ONG a offerts au Député Teddy Weidane pour sa circonscription, avaient été vendus à cette même population. Aujourd’hui, ses indemnités parlementaires sont saisies aux fins de rembourser les créances faramineuses dont il est redevable.

Ce n’est pas le Président de l’Assemblée Nationale qui pourrait nous démentir. Comme il ne peut pas, il s’investit dans la fausseté notamment la vente de faux or et diamant, ce qui n’est pas digne d’un député de la nation et pis encore, d’un membre du groupe Cœur Uni.

Il s’affiche en délinquant parlementaire. Pour revenir à notre titre de ce jour, Teddy Weidane a encore instrumentalisé un père de famille, dans une vente de faux or pour en soutirer une trentaine de millions de FCFA. Le jeune démarcheur de faux or a été interpellé par la police du 8è arrondissement et le Procureur de la République est saisi dans cette affaire. Selon une source autorisée , le démarcheur-vendeur de faux or a reconnu les faits et a déposé que c’est le député de Bouca 2, Teddy Weidane qui lui a donné ce produit afin de vendre.

Après avoir été informé de l’arrestation de son complice, il a commencé ses gymnastiques comme à l’accoutumée aux fins de libérer à temps réel son complice, en vue d’éviter que son nom soit cité dans cette affaire. Malheureusement, ses démarches ont été vaines et il s’en est pris à un Officier de Police Judiciaire qu’il est le chien de chasse de certains ministres proches parents du président de la République, n°1 et n°2 du pouvoir, alors que le président Touadéra lutte contre ces mauvaises pratiques.

Fort de constat, on se pose la question de savoir, qu’attend donc le bureau de l’Assemblée Nationale pour siéger sur le cas Teddy Weidane et décider de la levée d’immunité de ce député qui se comporte en délinquant ? Devrait-il continuer à polluer le milieu du groupe Cœur Uni et ternir l’image du président Touadéra ? Pour l’instant, l’affaire suit son cours et il faut qu’il soit arrêté. Affaire à suivre !

Maurice TEKOUNAKWA

LAISSER UN COMMENTAIRE