Centrafrique : Le Président Faustin Archange TOUADERA attentif aux cris de son peuple, tranche net sur la question de la tenue du dialogue à Bangui

    0

    Bangui, le 24 juin 2018

    C’est un soulagement général pour le peuple centrafricain d’apprendre par voie de presse que le Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA vient de trancher sur l’épineuse question du lieu de la tenue du prochain dialogue inter centrafricain sensé mettre un terme à la longue et fatidique crise débutée en 2013 et qui, malheureusement, perdure encore. Pour le Président TOUADERA, ce dialogue tant attendu se tiendra en terre centrafricaine et non à l’extérieur comme cela a été souhaité par le panel des facilitateurs de l’Union Africaine.

    Selon les commentaires des leaders de la société civile centrafricaine, l’idée de l’organisation dudit dialogue à l’extérieur du pays « est un plan machiavélique de la France et certains pays voisins de la RCA pour mettre les bâtons dans les roues des autorités légitimes de Bangui ».

    Ces mêmes sources exigent que « le prochain dialogue inter centrafricain qui va finalement se tenir à Bangui, soit retransmis en direct sur les ondes des radios locales afin que le peuple suit de bout en bout tout ce qui sera dit et si par hasard une des recommandations tentait d’aller à l’encontre des dispositions constitutionnelles, c’est le peuple qui aura le dernier mot à dire » .

    Il y’a lieu de dire ce que le peuple centrafricain attend de cet énième dialogue c’est l’engagement ferme et sans aucun détour des groupes armés de déposer les armes, de libérer toutes les localités qu’ils occupent et de s’impliquer effectivement et pleinement dans le processus du DDRR.

    Herman THEMONA,

    LAISSER UN COMMENTAIRE