Centrafrique : Le PM SARANDJI s’oppose fermement au projet diabolique du Groupe de Travail de la Société Civile relative aux 3 jours de Ville morte

0

Bangui, le 09 mai 18

Au moment où nous mettons sous presse,  les informations viennent de nous parvenir le Premier Ministre Simplice Mathieu SARANDJI, a achevé ses pourparlers avec les leaders du Groupe de Travail de la Société Civile centrafricaine (GTSC) Ces derniers, il faut le souligner  ont décrété un plan diabolique à savoir l’observation de trois (3) journées de ville morte à partir de ce Mercredi 09 Mai dans la ville de Bangui. 

Le moins que l’on puisse dire,  le PM Mathieu Simplice SARANDJI  s’est  énergiquement opposé à ce projet machiavélique de la Journée de ville morte. Par ailleurs, il a  condamné fermement l’action de la société civile centrafricaine visant à mettre par terre l’économie du pays qui est déjà en relance avec la croissance économique.

Pour l’heure, les leaders de la société civile ont promis au PM  qu’ils doivent consulter au préalable leur base respective avant d’entreprendre une décision collégiale en vue de surseoir à cette action. La bonne intention du Gouvernement SARANDJI est déjà tangible  pour un dialogue social.

Comment admettre qu’en dépit de la situation dramatique de l’heure, des fils de ce pays peuvent permettre une telle action ?   Il est temps que ces genres de comportements qui mettent à mal la cohésion sociale durement acquise après la récurrente crise prennent fin. La question que se pose le citoyen lambda est de savoir qui est encore  derrière ce plan diabolique ?  Est-ce pour l’unique but d’avoir des postes ministériels dans le prochain Gouvernement ?

Nous y reviendrons dans nos prochaines parutions.

Hervé Binah,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE