Centrafrique : Encore une tentative de création de troubles à l’ordre public orchestré par le GSTC

0

Bangui, le 08 mai 18

Pendant que les autorités nationales, la Minusca et les autres forces vives de la nation dont les organisations de la jeunesse et les confessions religieuses s’évertuent pour trouver des solutions rapides et apaisées à cette recrudescence de violences qui vient de frapper en plein fouet tout le peuple centrafricain, voilà que certains compatriotes manipulés par les ennemis de la République s’attèlent à l’œuvre de l’insurrection populaire dans le seul but de plonger le pays dans une situation de chaos totale et  pour cause ;

Un certain Paul Crescent BENINGA, Porte-parole du Groupe de travail de la société civile centrafricaine (GTSC) et son complice Gervais LAKOSSO, un individu sous contrôle judiciaire qui ne visent que leurs intérêts  se lancent dans une entreprise qui vise à déstabiliser  les institutions de la République.

En effet, après avoir tenté sans succès de paralyser la ville de Bangui le vendredi dernier 4 mai suite à un mot d’ordre de « Ville Morte » qui n’a pas été suivi par la population centrafricaine a l’unanimité , BENINGA et sa suite viennent d’appeler la population centrafricaine à une désobéissance civile de  trois (3) jours pour quel but l’on saura maintenant répondre.

Attendons voire la réaction des autorités nationales bien même de donner des détails sur les tenants et les aboutissants de ces manœuvres hautement politiques.  Il y’a lieu de souligner que cette situation gravissime  orchestré par le fameux  Beninga et ses acolytes  risquera à la longue  de mettre par terre les efforts du Gouvernement dans le domaine de la relance de l’économie du pays  déjà en difficulté après la récurrente crise militaro-politique. Point n’est besoin de rappeler, il est temps que les autorités du pays mettent la bouchée double afin de mettre un terme à ces genres de comportement diabolique. A suivre…

LPC,

LAISSER UN COMMENTAIRE