RCA : La République Centrafricaine va bientôt accueillir la 24ème Conférence des Directeurs généraux des douanes de la région Afrique occidentale et centrale

0
779

Bangui, le 05 mai 18

Dg Douane RCA avec le Sg OMD

Une victoire diplomatique douanière unique depuis son histoire menée par son Directeur Général Frédéric-Théodore Inamo et son Expert en douane Sidoine YEREMI. Les Douanes Centrafricaines organiseront en avril 2019 à Bangui la 24ème  Conférence des DG des Douanes de la Région OMD-AOC (Afrique Occidentale et Centrale). Prendront part: 23 pays, CEDEAO, UA, CEMAC, CEEAC, toutes les Structures Régionales de l’OMD.

A l’invitation du Vice-Président du Conseil de l’OMD, le Colonel Major Pierre Da une délégation de la Douane Centrafricaine composée de son Directeur Général Frédéric Théodore, Inspecteur Principal des Douanes et de l’Expert en douane Sidoine YEREMI  a participé à la 23ème Conférence des Directeurs Généraux des Douanes de la région Afrique occidentale et Centrale, tenue à Conakry en Guinée du 25 au 27 avril 2018 dont les échos-vous sont proposés dans nos lignes.

  1. Abdoulaye Magassouba, Ministre des Mines et de la Géologie de la Guinée, a, lors de la cérémonie d’ouverture, souhaité la bienvenue aux participants au nom du Gouvernement de la Guinée.  Il a souligné le rôle important et croissant de la douane en vue de relever bon nombre des défis auxquels font actuellement face les Etats de la région, citant notamment la nécessité de gérer la croissance du commerce, de participer à la sécurisation de la chaîne logistique mondiale, d’améliorer la procédure de transit et le recouvrement des recettes, de lutter contre la criminalité transnationale, de renforcer le partenariat avec le secteur privé et d’offrir des avantages aux Opérateurs économiques agréés, ainsi que de mettre en place d’une Zone de libre-échange continentale en Afrique.

Le Secrétaire général Mikuriya a présenté les priorités clés actuelles de l’OMD qui sont:

  • la facilitation des échanges, qui occupe une place centrale depuis l’entrée en vigueur de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges ;
  • le commerce électronique et la réponse des administrations des douanes en vue d’assurer des niveaux adéquats de facilitation et de conformité ainsi que le recouvrement des recettes;
  • la sécurité et le rôle de la douane dans la lutte contre le terrorisme;
  • la coopération entre administrations douanières et administrations fiscales ;
  • les flux financiers illicites ;
  • la mesure de la performance compris les activités visant à faire en sorte que la Banque mondiale tienne compte de la contribution de la douane dans son rapport « Doing Business ».

La révision de la Convention de Kyoto révisée, qui fera l’objet d’une proposition soumise à la Commission de politique générale en juin, pourrait constituer une éventuelle priorité supplémentaire. Les Membres ont entériné les priorités telles qu’exposées par le Secrétaire général.

Durant la Conférence, les délégués ont pris connaissance d’un certain nombre de rapports ayant trait aux activités menées dans la région durant l‘année écoulée et à celles projetées pour les prochains mois. En outre, la Conférence a accordé une attention particulière aux points suivants :

– les procédures en matière d’importation d’envois de secours, qui ont fait l’objet d’exposés présentés par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires et la  Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, et d’interventions par le Nigeria et  la Guinée qui ont partagé leur expérience en la matière.

– les progrès réalisés, et la marche à suivre, en ce qui concerne le projet « Sécurité par Collaboration (SPC++) » qui a pour objet de lutter contre l’insécurité dans la région. La complémentarité entre ce projet et le Projet de l’OMD sur la sécurité a été mise en évidence.

– la Gestion des ressources humaines (GRH), les progrès réalisés dans le cadre du du projet Modernisation des administrations douanières d’Afrique de l’Ouest financé par la Suède étant soulignés.

– le retour d’expérience des Conseillers du Programme Mercator de la région dans la mise en œuvre de l’AFE par les administrations des douanes de la région.

En outre, les délégués ont été informés de la mise en œuvre du Plan stratégique 2013-2017 de la région et ont adopté le Plan pour les cinq prochaines années (2018-2022).

La région a élu M. Ebenezer Gebding Tafili du Cameroun au poste de Responsable du Bureau régional de renforcement des capacités (BRRC) situé à Abidjan (Côte d’Ivoire); celui-ci succède ainsi à M. Souleymane Sangaré qui a dirigé le BRRC depuis sa création et dont la contribution substantielle au renforcement des capacités de la région a été saluée.

Les délégués ont également choisi à l’unanimité la Guinée et son Directeur général, M. Toumany Sangaré, en tant que prochain Vice-Président du Conseil de l’OMD pour la région.

Le Président de la République de Guinée, Son Excellence Alpha Condé, s’est adressé aux délégués lors de la cérémonie de clôture. Il a évoqué  le rôle clé de la douane dans le contexte de la future Zone de libre-échange panafricaine, ainsi dans la lutte contre de nombreux fléaux de notre époque, y compris la corruption, le trafic de drogues, la contrebande de faux médicaments et les armes légères. Le Ministre du Commerce de la Guinée, M. Marc Yombouno, a fait écho aux propos du Président et s’est félicité de la tenue, lors de la Conférence, de débats consacrés à des questions clés dans le but de fournir des orientations stratégiques dans l’environnement international.

Les délégués ont remercié le Vice-Président pour la conduite d’une réunion couronnée de succès et ont en particulier exprimé leur gratitude à l’Administration des douanes de la Guinée pour la chaleureuse bienvenue réservée aux délégués et l’excellente organisation de la Conférence.

Le Potentiel Centrafricain,

LAISSER UN COMMENTAIRE