Centrafrique : Les 800 militaires fraîchement admis à la retraite dans une logique de semer les troubles dans le pays

    0

    Bangui, le 02 mai 18

    A en croire certaines indiscrétions, un groupuscule d’officiers des huit cent (800) militaires admis récemment à faire valoir leurs droits à la retraite est entrain de manipuler l’ensemble de ces militaires retraités pour provoquer une insurrection populaire au cas où le Gouvernement refusait de revenir sur sa décision qui porte sur leur mise à la retraite.

    En effet, pour parvenir à leurs fins, ces manipulateurs qui ont reçu les moyens financiers d’une main extérieures organisent des réunions par petits groupes de ces militaires retraités dans différents quartiers de Bangui pour préparer mentalement ces derniers à se mobiliser le moment au top du lancement des actions insurrectionnelles.

    Il revient donc aux autorités du pays de prendre au sérieux ces manœuvres dilatoires qui tendent à plonger une fois de plus le pays dans un chaos dont l’issue sera sans doute catastrophique sur les vies humaines et l’avenir de la RCA.

    Ce qu’il y’a lieu de dire c’est que pour l’instant nous nous taisons les noms de ces manipulateurs et manipulés pour voir la réaction des autorités nationales mais, nous n’hésiterons pas un seul instant de les dénoncer publiquement pour que le centrafricain puisse découvrir leurs visages.

    Dossier à suivre …

    Hervé Binah,

    LAISSER UN COMMENTAIRE