Centrafrique : Alerte info, attaque mortelle à la grenade des extrémistes du PK5 contre les fidèles de la paroisse de FATIMA

1

Bangui, le 01 mai 18

La paroisse Notre Dame de Fatima située dans le 3ème Arrondissement de Bangui a fait l’objet d’une attaque à la grenade lancée par les extrémistes musulmans du quartier PK5, voisin de cette église catholique qui recevait pour tant ce mardi du  1er Mai 2018 fête de travail, les fidèles du groupe Saint Joseph des paroisses des huit (8) Arrondissements de la capitale à l’occasion de leur cérémonie de Promesse.

Selon les informations en notre possession, plusieurs personnes ont trouvé la mort et beaucoup d’autres ont été blessées dont certaines grièvement.

Il ne fait aucun doute que cette attaque meurtrière qui s’est produite pendant que le couple présidentiel et l’ensemble des hautes autorités de l’Etat se trouvaient encore sur l’avenue des Martyrs où se déroulait le grand défilé des travailleurs organisé pour la circonstance de la fête du travail, est une machination politicienne bien réfléchie qui vise à faire créer les tensions inter-communautaires.

Selon les indiscrétions des milieux musulmans de Bangui qui sont hostiles à toutes ces manœuvres dilatoires qui consistent à plonger le pays dans le chaos, l’attaque meurtrière de la paroisse de Fatima avait pour objectif de faire soulever les miliciens anti balaka contre les sujets musulmans et du coup les affrontements inter-communautaires allaient déclencher avec des conséquences incalculables sur les vies humaines. Et au finish, la communauté des détracteurs du régime de Bangui va faire porter la responsabilité des événements au Président de la République.

« Ces criminels qui vivent ici avec nous au PK5 sont sous les ordres de certaines personnalités politiques de ce pays ainsi que des mains invisibles de l’extérieur qui sont déterminées à maintenir la RCA dans les troubles afin de destituer le régime du Président Touadéra » nous a confié sous l’anonymat un commerçant du PK5.

Il faudrait rappeler que c’est la deuxième fois que la paroisse Notre Dame de Fatima fait l’objet d’une attaque armée des extrémistes du PK5. La première attaque avait lieu en 2015 sous le régime politique de transition où 6 fidèles de cette église dont un abbé avaient   trouvés la mort ainsi plus d’une vingtaine de personnes blessées.

A suivre…

Le Potentiel Centrafricain,

1 COMMENTAIRE

  1. Mieux vos les israélienne La Chine la Russie il reste le Japon la coore pour entrée dans le jeux maudite çoi ceux qui viennent en aide avec les matériel de vole la France le Tchad que tout leur coopération en Centrafrique çoi interonpu même les ONG fondon nos propres ONG pour le développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE