Centrafrique : L’opposant Crépin MBOLI-GOUMBA et ses acolytes dans le viseur de la justice pour s’expliquer sur l’infraction pénale de l’appartenance à une association des malfaiteurs

1

Bangui, le 23 avril 18

Il ne fait aucun doute que maître Crépin MBOLI-GOUMBA, va bientôt être appelé à s’expliquer devant la justice sur l’infraction pénale qui porte sur son appartenance à une association de malfaiteurs car, cet opposant au régime de Bangui vient d’être pris la main dans le sac à travers ses concomitantes et subversives communications avec les groupes armés depuis Kaga-Bandoro.

Pendant que les autorités nationales se battent pour chercher à sortir le pays du gouffre dont il est plongé suite à cette grande et dévastatrice crise qui perdure encore certains compatriotes tels que MBOLI GOUMBA, Abdoulaye HISSEN et bien d’autres n’entendent d’une seule oreille que le peuple centrafricain puisse retrouver la paix. Avec cette nébuleuse nouvelle qui vient d’épingler maître MBOLI-GOUMBA, il faudrait s’attendre à voir dans les jours qui suivent, les têtes de certains hommes politiques et de leurs acolytes se retrouver dans les quatre murs de la maison carcérale de Ngaragba car la seule infraction pénale relative à l’appartenance à une association des malfaiteurs est suffisante pour que les auteurs puissent écoper des peines plusieurs années de condamnation ferme.

L’on comprend facilement la prise de position de MBOLI-GOUBA et de certains compatriotes mal intentionnés qui  voient tout en noir dans les efforts que déploient les autorités nationales, à travers les nouvelles coopérations avec certains Etats qui sont disposés à voler au secours du peuple centrafricain. Et c’est le cas  de maître Crépin MBOLI-GOUMBA qui émet des doutes sur la présence des russes en Centrafrique.

Pour paraphraser le Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA qui lors de sa rencontre le vendredi dernier avec les Forces vives de la nation, s’était interroger en ces termes : « Que veulent exactement les hommes politiques centrafricains ? » Et c’est cette même interrogation qui revient sur les lèvres du centrafricain lambda qui n’arrive pas à comprendre les lugubres propos tenus par l’opposant Crépin MBOLI-GOUMBA sur les réseaux sociaux après avoir.

En attendant le peuple centrafricain qui est informé de ce dossier des communications entre MBOLI-GOUMBA et les fauteurs de troubles de Kaga-Bandoro, attend voir les autorités judiciaires passer vite à l’action pour que les acteurs de toutes ces entreprises de malfaiteurs puissent comparaître devant la justice.

Hervé BINAH,

 

1 COMMENTAIRE

  1. J’ignore pourquoi vous appelez ce monsieur « opposant ». C’est un bandit de haut vol qui a déjà des pieds dans la nébuleuse seleka. Il a un dossier lourd aux USA où il a acheté un hôtel particulier saisi par la justice américaine. Où il peut trouver cet argent? Il faut que la justice centrafricaine s’occupe de lui rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE