Centrafrique : Le Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA rassure son peuple au cours d’une rencontre avec les Forces vives de la nation

2

Bangui, le 21 avril 18

C’est ce jour de vendredi 20 avril 2018 que le Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA, a choisi pour rencontrer toutes les Forces vives de la nation au palais présidentiel. Au cours de cette rencontre dont toutes les interventions étaient diffusées en directe sur les ondes de la radio nationale, le Président TOUADERA a saisi l’opportunité pour rassurer la population sur l’heureux aboutissement du processus de la paix qu’il a entrepris depuis sa prise de fonctions à la magistrature suprême de l’Etat.

D’entrée de jeu le Président de la République a évoqué les derniers évènements survenus à Bangui et à l’intérieur du pays notamment à Kaga-Bandoro.

Concernant  les événements de KM5, le Chef de l’Etat a été claire et précis pour dire qu’il s’agissait seulement d’une opération de police qui visait les fauteurs de troubles dans cette partie de la capitale. Sur ce point précis le Chef de l’Etat a déclaré que la traque de ces bandits armés va se poursuivre jusqu’à leur total anéantissement.

Pour ce qui est des événements de l’intérieur du pays notamment à Kaga-Bandoro, le Président TOUADERA n’est pas passé par quatre chemins pour incriminer le seigneur de guerre Abdoulaye Hissen qui forcé par tous les moyens de regrouper les différentes fractions rebelles séléka à Kaga-Bandoro afin de les convaincre à se rallier à son entreprise de la prise du pouvoir de l’Etat par la force. Malheureusement pour Abdoulaye Hissene, il a été buté au rejet de beaucoup des leaders des fractions séléka qui ont lui fait savoir qu’ils se trouvent plus dans cette logique de coup d’Etat.

En plus de ces deux points abordés par le Chef d’Etat, ce dernier s’est insurgé contre les comportements subversifs de certains médias privés nationaux et les envoyés spéciaux de la presse internationale qui excellent dans la mauvaise pratique de l’art qui vise uniquement à ternir l’image des autorités nationales et de la nation toute entière.

S’adressant aux hommes politiques du pays et certains chefs de groupe armés égarés comme Abdoulaye Hissen, le Président TOUADERA s’est interrogé pour comprendre ce que veulent exactement toute cette catégorie de citoyens ? Le Président de la République a réitéré à cet effet, son attachement à la paix à travers le dialogue permanent avec toutes les sensibilités nationales.

Après la déclaration du chef de l’Etat il s’en est suivi les échanges avec les participants entre autres, les leaders des organisations de la société civile, des partis politiques et les Représentants de la Communauté internationale.

L’on attend voir si toutes les bonnes choses qui ont été dites au cours de cette importante rencontre seront observées à la lettre pour une réelle et véritable retour à l’unité et à la stabilité sur l’ensemble du territoire.

Herman THEMONA,

2 Commentaires

  1. Le président a été clair dans son discours.
    Comment on peut laisser les habitants du km5 massacré par ces bandits?
    Ils nous massacrent sur notre propre pays.
    On a été trop naïf et trop gentil et maintenant on paye nos erreurs.
    On doit s aligner tous derrière Mr Touadera,lui donner nos soutiens pour en finir avec ces bandits.
    Je demande avec beaucoup d insistance aux hommes politique d arrêter de manipuler les centrafricains.
    On a un seul objectif primordial.
    Il faut finir le plus vite possible avec ces groupes armées qui détruisent notre pays.
    Les centrafricains souffrent en provinces,nos richesses s envolent jour et nuit vers les pays étrangers.
    Je pense que c est un combat de tous les centrafricains.
    Merci….

  2. Heureusement que la rencontre était radio diffusée. C’est un Président impuissant demandant avec insistance la confiance des citoyens qui se font massacrer ou qui survivent la peur au ventre dans plus de 80% du territoire. Il n’y a hélas pas d’institut de sondage dans ce pays pour nous départager, mais on peut aisément imaginer la réaction des populations mitoyennes du Km5, de Kabo, Batangafo, Kaga Bandoro, Mobaye, Bangassou, Mbrès, Alindao etc. Svp aider le Président en lui disant la vérité si vous l’aimez vraiment.

LAISSER UN COMMENTAIRE