Centrafrique : Le ciel commence à s’éclaircir enfin sur les visages des ennemies de la RCA

0

Bangui, le 15 avr. 18

Les visages des ennemies de la République centrafricaine sont désormais découverts et ce, grâce aux derniers évènements survenus dans la ville de Bangui entre autres, la farouche résistance armée des terroristes et miliciens de KM5 face à l’opération de désarmement lancée par une équipe mixte composée des forces intérieures et de la Minusca. Et les plus graves sont le coup d’Etat manqué contre le Chef de l’Etat et l’arrestation par la gendarmerie nationale d’un Adjudant du contingent gabonais de la Minusca trafiquant des minutions d’armes de guerre aux forces nuisibles de Bangui.

Selon plusieurs sources concordantes, la France est pleinement impliquée dans la machine qui est en marche depuis l’arrivée des russes à Bangui pour le seul objectif de détruire l’actuel pouvoir de Bangui. C’est ainsi que plusieurs personnalités nationales sont activées pour mettre en exécution le plan machiavélique de la France. Il s’agit entre autres, d’Abdou Karim MECKASSOUA président de l’Assemblée Nationale, du député Aurélien Simplice ZINGAS des ministres DJONO HABA et Jean Serge BOKASSA qui vient d’être viré du Gouvernement ainsi que certains hommes politiques nationaux qui se réclament de l’opposition démocratique.

Pour ce qui est de MECKASSOUA et ses complices ZINGAS et consorts, qui ont échoué lamentablement à leurs manœuvres politiques qui consistaient à s’accaparer de la majorité des postes du bureau de l’Assemblée Nationale pour imposer un Premier Ministre de leur camp au Président de la république et du coup, barrer la route à la nouvelle coopération agissante entre la RCA et la Russie, ceux-ci qui n’arrivent pas encore à digérer leur défaite sont décidés à en découdre avec le pouvoir de Touadéra.

Concernant le Ministre DJONO HABA, ce dernier est reconnu selon ces mêmes sources comme étant l’un des grands financiers des groupes armés notamment séléka avec la bénédiction de certains cadres du ministère des mines pro Bozizé.

De son côté, le ministre Bokassa qui vient d’être limogé est impliqué dans le trafic d’armes et munitions aux terroristes et miliciens du PK5 par l’entremise de ses cousins gabonais de la Minusca car ce n’est un secret pour personne de savoir que la mère de Jean serge Bokassa est une gabonaise et que les éléments du contingent gabonais de la Minusca fréquent régulièrement le ministre Bokassa à domicile. Aussi certaines indiscrétions font état de ce que le limogeage du ministre Bokassa est lié à la récente arrestation en flagrant délit  d’un adjudant gabonais de la Minusca qui s’est rendu coupable dans le trafic des munitions de guerre au bénéfice des terroristes et miliciens du PK5 de Bangui.

C’est ici le lieu de s’interroger pour comprendre ce que font exactement les opposants politiques qui, au lieu de s’associer au Chef de l’Etat dans son élan de trouver des solutions rapides et durables aux sujets de la paix et du développement de la RCA à travers la nouvelle coopération avec la Russie, il apparaît de manière très regrettable que ces compatriotes assoiffés du pouvoir ne tiennent pas compte de l’intérêt du peuple et préfèrent entretenir un silence complice contre tout le complot ourdit contre la présence russe à Bangui.

Le peuple centrafricain qui aspire à la paix est décidé à affronter frontalement toutes ces ennemies de la nation et de rompre définitivement leurs monteurs de l’extérieur afin de donner la chance du mieux vivre aux générations futures de ce pays qui a tant souffert des turpitudes politiques.

Affaire à suivre…

Herman THEMONA,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE