Centrafrique : L’adjudant gabonais, Roland Hugues Mandoukou, de la Minusca pris en flagrant délit dans le trafic des munitions aux terroristes du PK5

0
677

Bangui, le 14 avril 18

Les éléments de la gendarmerie centrafricaine ont appréhendé vendredi dernier 13 avril 2018 l’adjudant MANDOUKOU, du contingent gabonais de la Minusca avec un millier de munitions d’armes de guerre qu’il acheminait aux terroristes du quartier PK5 dans le 3ème Arrondissement de Bangui.

Selon les explications d’un élément de la gendarmerie qui faisait partie de l’équipe de patrouille qui réussit à mettre la main sur ce trafiquant des munitions, l’adjudant gabonais de la Minusca s’était mis en tenue civile et était à bord d’un taxi moto qui le transportait à destination du quartier de PK5, enclave musulman de Bangui où se trouvent les terroristes et mercenaires. « Cet élément de la Minusca portait sur lui, un sac bourré des munitions d’armes de guerre dont le nombre dépasse un millier » a indiqué le gendarme. Il a poursuivi en déclarant qu’une enquête est déjà ouverte pour démanteler le réseau de ces trafiquant des matériels de guerre.

L’histoire a fini par rattraper la Minusca dont la plupart des contingents entre les mauritaniens et les marocains sont toujours accusés publiquement par les populations des localités de l’intérieur d’être les pourvoyeurs des groupes armés notamment les séléka en armes et munitions.

En attendant le centrafricain lambda est impatient de voir le sort que la haute hiérarchie de la Minusca et le siège des Nations unies entendent réserver à cette affaire de trafic de munition.  

Affaire à suivre…    

LAISSER UN COMMENTAIRE