Centrafrique : Le Président POUTINE est attendu à Bangui pour ratifier une coopération bilatérale et agissante entre la RCA et la Russie

4
15775

Bangui, le 13 avr. 18

Après la pompeuse visite de travail à Bangui du président portugais Marcelo Rebelo De Sousa, en date du 27 mars 2018, c’est au tour du Patron de Kremlin Vladimir POUTINE, de faire sa descente à Bangui pour matérialiser ses relations de fraternité avec la République Centrafricaine selon les informations publiées dans les colonnes de nos confrères des médias russes.

En effet, à voir de près, pour comprendre les interprétations de certaines indiscrétions des milieux politiques centrafricains, il ressort que les ennemies de la République parmi lesquelles on retrouve hommes politiques nationaux et des personnalités politiques de haut niveau de l’extérieur sont à pied d’œuvre pour déstabiliser le pays dans le but d’assouvir à leurs seuls intérêts et pour preuve ;

Depuis que les soldats russes ont foulé le sol centrafricain, il semblerait que tous les démons auteurs du chaos national se sont réveillés et se sont du coup mis dans une sorte de ce que l’on qualifier aisément d’alerte maximale de guerre. Et cette guerre a commencé par les manœuvres politiques faisant croire à la population centrafricaine que les russes sont venus s’accaparé illégalement et de force du site de Berengo où ils sont basés. Heureusement que ce dossier a été transmis à la justice qui a tranché nette pour dire que le site de Berengo est la propriété de l’Etat centrafricain.

Non satisfaits les ennemies du peuple centrafricain ont persisté dans leur complot qui abouti aux récents évènements dans la capitale entre autre autres, le coup de force perpétré par les terroristes du Km5 contre le pouvoir de Bangui. En effet, les criminels terroristes qui ont profité du chaos de la prise de pouvoir de l’Etat par la force de la coalition rebelle séléka en mars 2013 pour s’infiltrer sur le territoire national, sont déterminés à mettre sous leurs ordres le peuple centrafricain. Et pour cause, ceux-ci viennent de passer à la vitesse supérieure en fomentant un coup d’Etat dans le seul but d’assassiner le Président de la République afin de s’accaparer de nouveau des pouvoirs de l’Etat.

De sources concordantes et dignes de foi, le Chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange TOUADERA, a échappé de justesse dans la nuit de dimanche 8 et lundi 9 avril 2018,   à un coup de force orchestré par les terroristes et mercenaires du KM5 et ce, grâce à la vigilance et la bravoure des soldats du contingent égyptien de la Minusca qui ont réussi à mettre en déroute les assaillants. Les détails de ce coup de force manqué font état de ce que ces terroristes qui se dirigeaient à bord de plusieurs motos et deux véhicules 4X4 bourrés d’armes vers la résidence du Chef de l’Etat situé au  quartier Boyrabé dans  le 4ème Arrondissement de Bangui, ont été repoussés violemment par les éléments du contingent égyptien de la Minusca dont leur base se situe à quelques 4oo mètres de la résidence présidentielle. Certaines sources font état de ce que ce coup d’Etat manqué est la conséquence logique de l’opération militaire conjointe (Forces intérieures et Minusca) lancée la veille contre les miliciens du KM5. D’autres sources indiquent qu’il s’agit des  manœuvres d’une main extérieure qui est gênée par la présence russe en Centrafrique où elle pense que la Russie est entrain de lui ravir la vedette.

Ce qui est sûr c’est que le président russe qui est attendu à Bangui, ne viens pas en aventure ou encore en « voleur de diamant ». Bien au contraire Poutine est décidée de mettre un terme rapide au désordre entretenu par la communauté internationale et les terroristes en RCA.

A suivre…

Herman THEMONA,

4 Commentaires

  1. Seul le president touadera a le dernier mot.c ‘est son temps on doit faire à sa guise .J ‘ ai pas besoin de trop parler juste une position politique inclusif .

  2. La Centrafrique n’est pas un centre d’expérience des rebelles. Le président Touadera est un président élu démocratiquement par les peuples. Si vous voulez lutter sont gouvernement alors perdrez votre temps car il se bât pour ramener la paix en Centrafrique, certaines personnes qui sont des instruments des autres se permettent de venir lui déranger. Nous disons tous non à la rébellion non à la guerre vivre la Centrafrique vivre la paix et le développement.

  3. Le terrorisme n’aura pas raison de la RCA notre pays.Honte à ces politicards qui jouent double-jeu alors qu’ils avaient soutenu le Président Touadera au 2e tour du présidentiel…Vous n’êtes pas et ne serez pas éternels sur cette terre…même si vous aviez reussi à contourner la justice des hommes mais la JUSTICE DE DIEU VOUS ATTEINDRA UN JOUR.

LAISSER UN COMMENTAIRE