Centrafrique : L’an2 de TOUDERA les démons politiques d’hier, NGUENDET, MBOLI-GOUMBA, DOLOGUELE refont surface

0

Bangui, le 30 mars 18

La célébration de l’an2 du Président de la République Faustin Archange TOUDERA, a donné l’occasion au peuple centrafricain de découvrir les visages de certaines personnalités nationales qualifiées par tous les compatriotes de « démons politiques ».

Il s’agit d’ Alexandre Ferdinand NGUEDET, Crépin MBOLI-GOUMBA et Anicet Georges DOLOGUELE  qui, hier étaient citées comme étant les têtes pensantes de la nébuleuse coalition rebelle séléka qui s’est emparée par la force des pouvoirs de l’Etat en 2013 en reversant ainsi le régime démocratique du Président BOZIZE avec des conséquences incalculables que vit encore le peuple centrafricain à ce jour. Et l’on apprend que ces agitateurs politiques qui pourtant n’ont aucune leçon à donner à un seul sujet centrafricain,  sont en connivence avec une puissance européenne qui veut la tête du pouvoir de Bangui à cause de la présence des militaires russes dans le pays.

En effet, ces fossoyeurs de la République ont cru devoir saisir l’occasion des festivités des deux années du pouvoir du Chef de l’Etat  TOUADERA, pour se livrer dans une campagne médiatique de dénigrement à l’endroit du régime de Bangui. Ainsi, de toutes les déclarations de ces trois leaders des partis politiques de l’opposition, il ressort que le Président Touadéra a échoué sur les plans durant ses deux années de règne à la tête de l’Etat centrafricain. Et pour démontrer ce que ces trois mousquetaires qualifient d’échec, ceux-ci évoquent entre autres, l’occupation de plus de 80% du territoire par les groupes armés, la dépendance à l’aide humanitaire de la moitié de la population centrafricaine et une économie en perte de vitesse.

Cependant, personne d’entre ces détracteurs du Président TOUADERA, n’ose parler d’une seule action positive menée par ce dernier à l’exemple de la coopération entre la République centrafricaine avec d’une part, la Chine et d’autre part avec la Russie. Laquelle coopération est très applaudie par l’ensemble du peuple sauf NGUENDET, MBOLI-GOUMBA, DOLOGUELE et leurs semblables qui refusent de reconnaitre les nombreuses réalisations chinoises dans le domaine des constructions et réhabilitations des infrastructures publiques. Côté russe l’on peut noter déjà cette dotation de la RCA en armement et la formation des Forces Armées Centrafricaines (FACA) en maniement des matériels militaires russes.

Pour dire vraie, le centrafricain lambda commence à s’inquiéter de l’agenda que cache la fulgurante sortie médiatique de ces comploteurs de la coalition séléka qui avait chassé au pouvoir le général BOZIZE. Il est donc temps que chaque citoyen centrafricain double de vigilance pour barrer la route à l’œuvre ourdie des ennemies de la République.

Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE