Centrafrique : Lancement du projet de Redimensionnement et de redéploiement des Forces de Sécurité Intérieure (FSI)

0
510

Bangui, le 23 mars 18

Le Ministère de l’Administration du Territoire en partenariat avec la Minusca a procédé mercredi dernier 22 mars 2018, dans la salle de conférence de l’hôtel Oubangui de Bangui au lancement du Projet de Redimensionnement et de Redéploiement des Forces de Sécurité Intérieure.

Dans son mot de circonstance, M. TACIANO-CORREIA Chef de la Composante Police de la MINUSCA qui était le tout premier à prendre la parole, il a tablé sur l’urgence du déploiement des Forces de défenses intérieur. Selon  lui «  Il n’est un secret pour personne que le retour  à la paix en République Centrafricaine passe inévitablement par un rétablissement de l’Etat régalien dans ses attributs de garant de l’unité nationale et de l’Etat de droit ». Il a en outre affirmé que « Le Ministre en charge de l’Administration du Territoire a sollicité l’appui  de la MINUSCA afin d’élaborer un plan de redéploiement des forces de Sécurité Intérieure et ce,  la restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire de la RCA. L’Orateur n’a pas manqué  de souligner qu’au regard de l’immensité des la tache et pour donner  à un tel plan plus de chance de  connaître le succès escompté, il est nécessaire de planifier  avec beaucoup de conviction et de minutie car le dit l’adage «  Il n’ya pas de vent favorable à celui qui ne sait là où il va » et d’y ajouter «  La demande d’appui ainsi énoncée entre parfaitement en ligne du mandat de la MIUNSCA à travers la Résolution 2387 du 15 novembre 2018, laquelle d’une part en son point 18 demande aux autorités centrafricaines de continuer à rétablir l’autorité effective de l’Etat sur l’ensemble du territoire notamment en redéployant l’administration de l’Etat dans les provinces.

Le conférencier a également plaidé  pour que les forces de défenses et de sécurité soient dotés d’un plan cohérent d’applicabilité sur 4 mois en accompagnement des FACA et par la suite extensible sur 18 mois et sur 5ans.  Quant à M. Sosthène DENGBE Directeur de Cabinet du Ministre de l’Administration du Territoire, Représentant le Chef dudit département, il a sommé les participants de saisir cette opportunité pour que ce projet se réalise à court et à long terme.

Il faudrait rappeler que ce projet vient à point nommé au moment où la problématique  du redéploiement des forces de défense et de sécurité dans le pays se pose encore avec acuité. Dans certaines localités du pays  ou de groupes armés sévissent  l’effectif des FSI  est insuffisant.

Lesdits travaux s’achèvent ce jeudi 22 mars 2018.

Jacques Kossingou,

LAISSER UN COMMENTAIRE