Bangassou : Marche pacifique des femmes en vue d’exiger le départ du Chef du Bureau locale de la MINUSCA

0

Bangui, le 08 mars 18

En prélude de la Journée Internationale de la femme Edition 2018, les femmes de la Sous- préfecture de Bangassou et ses environs ont organisé hier mercredi 7 mars 2018, une marche pacifique sur la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans cette localité tout exigeant le départ sans condition du Chef du Bureau locale de la MINUSCA basé dans cette ville de l’Est de la RCA.

Selon  les échos de cet évènement qui nous sont parvenus,  à l’issue de cette marche pacifique, les femmes ont réclamé outre le départ du Chef du bureau locale de la MINUSCA, celles-ci exigent des autorités nationales le rétablissement de la paix et la sécurité dans cette région. Au finish, un mémorandum  a été remis aux autorités locales dont lequel il est mentionné clairement les exigences des femmes mentionnées ci-haut ainsi que le souhait de l’ouverture d’un dialogue aves les Humanitaires pour leur retour dans cette région et le redéploiement des Forces Armées Centrafricaines (FACA).

Il faut rappeler que, cette manifestation vient après  la réunion de sécurité  présidée par le préfet du Mbomou, dont le Chef du Bureau locale de la MINUSCA avait officiellement informé les participants qu’une colonne de Djandjawids et des éléments Peulhs de l’UPC lourdement  armés a quitté Zémio pour attaquer imminente la ville de Bangassou Chef- lieu de la Préfecture du MBOMOU.

Selon les dires des populations de Bangassou, les éléments de la MINUSCA basés dans cette ville ne protègent que  seulement les autorités locales, notamment, le Préfet, le Sous-préfet et le Maire au détriment de la population civile.

L’on espère que le Gouvernement et la MINUSCA prendront en compte les cris de cœur de ces mamans.

LPC,

LAISSER UN COMMENTAIRE