Centrafrique : Le Ministère de l’Emploi et le BIT renforcent les capacités des Cadres du secteur des BTP SUR THIMO

0

Bangui, le 08 mars 18

Une quarantaine de cadres centrafricains du secteur des Bâtiments Travaux Publics (BTP), participent à l’hôtel Oubangui à un atelier qui vise le renforcement de leurs capacités sur les approches d’emplois à Haute Intensité de Main d’œuvre (THIMO).

Organisé par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en partenariat avec le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Protection Sociale, le présent Atelier vise à inculquer aux acteurs du secteur des BTP et autres, les mécanismes  dans le domaine de la création d’emplois à travers le concept  des Travaux à Haute Intensité de Main d’œuvre (THIMO).

 L’un des facilitateurs de ladite formation M. Cyrano OMBOLO, Expert du Bureau International du Travail (BIT) en matière THIMO revient sur le mobile de cet Atelier en indiquant que : «  Il s’agit de renforcer les capacités des ingénieurs du secteur des travaux publics de la République Centrafricaine pour une meilleure utilisation des approches des travaux à haute intensité de Main d’œuvre  en matière d’infrastructures, création d’emplois et de valorisation des ressources qui existent en RCA». Et d’y d’ajouter que : « La situation actuelle de la RCA, nous offres également des opportunités pour renforcer les capacités des Ingénieurs, des professionnels en matière des Bâtiments et Travaux Publics (BTP) ».

L’Expert OMBOLO, a poursuivi ses propos en précisant que « la société civile, les entreprises peuvent apporter un changement à travers la mise en œuvre du THIMO afin que les gens comprennent que pour créer les emplois, il faut créer les infrastructures et valoriser les ressources locales. Je crois que l’opportunité  du RCPCA nous donne les possibilités d’avoir un certain nombre de projets qui seront financés et c’est important que cette question de création d’emplois par des Travaux  à Haute Intensité de Main d’œuvre (THIMO) soit priorisée dans le cadre des financements du RCPCA ».

Pour le Directeur Général du Travail, de l’Emploi et de la Protection Sociale  M. Jean de Dieu YONGONDOUNGA, il n’a pas caché ses appréhensions au sujet du présent Atelier en déclarant que : « Il est temps de débattre sur la question de la création d’emplois par HIMO en RCA dans  notre pays et l’Atelier qui a démarré depuis le 05 mars 2018,  a rassemblés des Ingénieurs, les Cadres des Agences comme AGETIP-CAF qui portent la lourde mission dans le domaine de la gestion des projets de la promotion des emplois des jeunes ». Aussi, M. YONGONDOUNGA  a indiqué que «  Les attentes à l’issue de cet Atelier est que tous les compatriotes qui œuvrent dans ce secteur des travaux publics bâtiments, BTP, soient outillés d’une manière efficiente sur les techniques pour mieux accomplir leur taches selon les normes internationaux. Aujourd’hui, il n’ya pas assez de débouchés dans le domaine d’emploi des jeunes , c’est pourquoi cet Atelier vient à point nommer pour renforcer les capacités des acteurs afin de mieux comprendre ce concept des Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (THIMO) »

Signalons que les travaux de cet atelier qui se déroulent en salle à l’hôtel OUBANGUI vont se poursuivre avec une visite de terrain selon les Organisateurs.

Le Potentiel Centrafricain,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE