Centrafrique : Touadéra en colère, le Locataire du Palais de la Renaissance s’apprête à frapper fort le Gouvernement et certaines hautes autorités du pays

0

Bangui, le 01 mars 18

A en croire plusieurs sources concordantes et persistantes des milieux proches du pouvoir de Bangui, le Président de la République Faustin Archange Touadéra en a marre avec les récidivistes turpitides du Gouvernement et de nombreuses personnalités dont il a fait confiance en les nommant à d’importants postes de responsabilités. Ainsi, il entend passer à la vitesse supérieure pour arrêter l’émoragie et pour cause ;

Selon ces sources, l’absence de ce que l’on appelle solidarité gouvernementale marquée par les frustrations, et autres mesquineries, source d’un profond malaise généralisé au sein du Gouvernement Sarandji2 ; Ajouté à tout ceci les nombreuses malversations financières dont se seraient rendu coupables certaines hautes personnalités nationales, sont autant de choses insuportables pour le Chef de l’Etat qui auraient  pris la décision d’anticiper sur la date du grand séisme gouvernemental et politico-adaministratif qui d’ailleurs s’approchait déjà à grand pas.

Ces mêmes sources indiquent les heures qui suivent sont décives et de nombreuses têtes du plus haut sommet de l’Etat ne vont pas tarder à tomber. Elles ajoutent que les consultations sont déjà enclenchées dans le but de la formation d’un nouveau Gouvernement et la désignation de nouvelles personnalités à certains postes de responsabilités en lieu et place de celles qui sont prises les mains dans le sac par des détournements et autres actes indignes d’un haut Responsable de l’Etat.

Si les informations de ces détournements s’avèrent juste, l’on n’espère que les auteurs seront immédiatement traduit en justice afin de répondre à leurs actes et ce, selon le mot d’ordre de « l’impunité zéro » prôné par le Président Touadéra et les Nations Unies.

Le Potentiel Centrafricain,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE