Centrafrique : Grogne au Ministère de la Défense Nationale sur le blocage orchestré sur le Tableau d’Avancement des FACA

0

Bangui, le 22 février 18

Pendant que l’Armée nationale s’efforce à relever la tête du gouffre qui a failli complètement l’enterrer, suite à la prise par la force du pouvoir de l’Etat par la meurtrière et destructive coalition rebelle Séléka et la grande crise qui s’y en est suivie, de certain compatriote de l’Etat Major de l’Armée continue d’alimenter les tensions au sein des Forces Armées Centrafricaines (FACA) et pour cause ;

Il est surprenant sinon, anormal qu’au jour d’aujourd’hui où nous tendons vers la fin du premier Trimestre du nouvel an, le Tableau d’Avancement (TA) des FACA n’est pas encore disponible et ce, en violation des textes qui régissent le fonctionnement de l’administration de l’Armée nationale qui dispose que le TA doit se faire au dernier mois de l’année c’est-à-dire au mois de décembre et la première série des promues doit être rendue publique au mois de janvier du nouvel an. Or, le dernier décret portant sur le TA publié ce mois de février en cours dont nous avions fait mention dans nos colonnes n’a concerné que le reliquat des militaires qui devraient être logiquement et légalement promus en 2017. Ce qui veut dire clairement que le TA 2018 tarde à voir jour.

Et ce retard qui selon les milieux des Hommes en treillis, relève, de la mauvaise foi de l’Etat Major des Armées et surtout, de l’indiscipline de l’Etat Major vis-à-vis de la Patronne du Département, fait monter les tensions au sein des Officiers supérieurs et autres porteurs de tenus, qui attendent impatiemment et ce, depuis plusieurs années leur TA car certains ont largement dépassé les délais prévus par les textes dans le cadre des avancements aux grades supérieurs.

Il est donc temps et urgent au Chef de l’Etat qui est le Chef suprême des Armées de veiller à ce que le TA de 2018 soit rendu public le plus tôt possible afin d’éviter les dissensions et les grognes qui sont déjà en  perspectives au sein des Forces Armées Centrafricaines (FACA).

Dossier à suivre…

Le Potentiel Centrafricain,

LAISSER UN COMMENTAIRE