Centrafrique : Scandale Gouvernementale en RCA avec les dénonciations publiques des dérapages du Gouvernement par un ministre en fonctions

0

Bangui, le 21 févr. 18

 Il ne fait aucun doute que la République Centrafricaine est un pays de tous les paradoxes comme l’avait dit le feu Maître ZARAMBAU ASSINGAMBI car, à voir de près ce qui se passe dans ce pays, il est facile d’affirmer que la terre tourne à l’envers chez les fils et filles de cette partie du monde. Le cas du Ministre Jean Serge BOKASSA, en charge de l’Administration du Territoire en est une des illustrations pathétiques et pour cause,

Au grand étonnement de tous les gens sérieux qui ont suivi ce matin du mardi 20 février 2018,   les propos du Ministre BOKASSA, sur les ondes de nos confrères de la Radio France Internationale (RFI), il est claire que ce membre du Gouvernement est rentré en rébellion contre son propre camp car, l’on ne peut comprendre un seul instant qu’un Ministre encore en fonction puisse se permettre de dénoncer sur les ondes d’une radio très écoutée dans le monde les dérapages de l’équipe gouvernementale dont il fait membre.

En effet, sous d’autres cieux, soit le Ministre BOKASSA, allait démissionner avec une conférence de presse à l’appui pour sauver son image politique ou encore le Président de la République devait le limoger immédiatement par décret pour faute grave. Or, il semblerait que cette situation est passée sous silence par ce que l’on est en RCA où tout est permis jusqu’à l’exposition de la nudité de l’Etat au grand public.

Rappelons que la dénonciation du Ministre BOKASSA, a porté sur l’occupation qu’il ne cesse de qualifier d’illégale par les soldats russes du site de Bérengo qui avait servi de Cour Impériale du vivant de son père feu Empereur Jean Bedel BOKASSA.

Dossier à suivre…

 

LPC,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE