Centrafrique : Journée Internationale des Douanes célébrée sous le signe de renforcement des recettes douanières

0

Bangui, le 30 janv. 18

 A l’instar des douaniers de la planète, les Douaniers Centrafricains ont célébré avec faste autour de leur Directeur général Théodore INAMO et leur Ministre de tutelle Henri Marie DONDRA en Charge des Finances et du Budget, la Journée Internationale de la douane.

Il faut noter que c’est sur une note de satisfaction, mais surtout de renforcement de recettes douanières que cette festivité a été célébrée en RCA.  Le moins que l’on puisse dire, la Douane en son édition 2018, autour du thème « Un environnement commercial sûr au service du développement économique » a pris deux jours.  Durant ces jours plusieurs activités festives et de réflexions ont tenu en haleine les participants, les invités de marque, les curieux de la capitale centrafricaine. Pour mémoire, tout a commencé le jeudi 25 janvier, lorsque les festivités ont été ouvertes par un match de football opposant l’équipe des douanes au contingent Sénégalais de la MINUSCA au stade 20.000 Places. Faudrait-t-il rappeler que ce match s’est soldé par la victoire des Douaniers sur un score de 2-1.

Mais toutefois, l’étape la plus pathétique fut la journée du vendredi sur l’esplanade de la Direction générale des douanes et droits indirects. Ce site a été pris d’assaut par les douaniers et leurs parents qui sont venus massivement pour la cérémonie officielle de lancement des festivités.  La particularité est que pour cette année 2018, une trentaine des douaniers ont reçus des distinctions honorifique, par contre d’autres ont reçu des galons. L’occasion a permis au directeur des douanes et droits indirects Théodore INAMO  de dresser le bilan des activités de la douane centrafricaine depuis une année. Il a saisi l’opportunité pour faire le décryptage du thème de la célébration de la journée «  A partir de cette thématique, trois éléments de réponse méritent d’être pris en compte, a savoir un environnement commercial propice ; un environnement sûr et un environnement juste et durable ». Partant de ce fait, le DG a tablé sur les grandes valeurs entre autres l’amélioration de mécanisme de gestion de risque ; l’appui sur l’historique des activités d’un opérateur, la consolidation de mesure de performance. Dans le domaine de recouvrement des recettes douanières. Le DG Théodore INAMO a toutefois noté que sur une prévision des recettes annuelles de 73.993.000.000 FCFA, pour l’année 2017, la douane a réalisé 105.855.392.997 FCFA dont 52.324.858.318 FCFA soit un excédent net de 31.406.725.177 FCFA qui s’évaluent à 142,45%. En plus de cela, la direction générale de douanes a pu acquérir deux bus pour le transport du personnel de la douane. Le prix de ces engins  s’évalue à un montant de 12 Millions de FCFA. A cela s’ajoute, la distinction arrachée par le DG INAMO, en ce qui concerne sa désignation par le jury d’excellence  de la « Fondation BAMARA ». La remise de ce trophée est prévue courant février 2018. Soulignons que la commémoration s’est achevée par une conférence débat sur le thème de l’édition 2018 de la journée internationale de la douane. Cette thématique a été présentée par l’honorable Martin Ziguélé Président de la Commission Economique finances et plan du parlement Centrafricain.

Le Potentiel Centrafricain,

LAISSER UN COMMENTAIRE