Bria: Abdoulaye Hissene et consort contraint de quitter la ville

0

Bangui, le 10 janv. 18

Selon les informations qui viennent de nous parvenir, trois chefs rebelles influents de la localité de Bria ont été contraint de quitter la ville. Ils sont arrivés ces jours en provenance de Bria dans la ville de Sam Ouandja au nord Est du pays. La source d’information a indiqué que cette présence des chefs de guerre inquiète la population qui commence à prendre des endroits de refuge comme lieu d’abris. Il s’agit d’Abdoulaye Hissene  et son rival Azor Khalit qui selon les dernières informations ont pris la tangente vers Ouadda. Il en est de même de Issa Banda et Zacharia Damane. Ces Chefs rebelles très influents du pays auraient été contraints de déguerpir des lieux, probablement de la menace d’un pays européen. L’information a été authentifiée par une source locale et contactée par nos confrère en ligne (RJDH), une source locale de la municipalité de Bria a également confirmée par une source locale qui préfèrent l’anonymat « le retrait de ces Chefs des groupes armés, notamment dAbdoulaye Issene et les autres se sont retirés pour une destination qu’on ignore ». Pour l’heure, l’arrivée de ces Chefs rebelles a mis la population en débandade et beaucoup des habitants auraient trouvé refuge dans les champs ou sur les chantiers miniers. Pour mémoire, le vendredi dernier, des violents combats ont opposé la faction Seleka et les groupes d’auto défenses de la localité de Kembe de 19 heures à 7 heure du matin. Il en est de même de Paoua qui. A basculé dans le chaos dans un  conflit. Il faut dire. Pour l’heure les autorités du pays doivent mettre les bouchées doubles afin que le programme DDR deviennent une réalité tangible et non utopique.

A suivre!!!
Zigre 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE