– LA GUERRE FROIDE : SOUBASSEMENT DES CONFLITS ARMES EN AFRIQUE

0
  • Bangui, le 30 nov. 17
  • Sur la planète, il y a des passés qui ne finissent pas de passer. La crise en RCA a fait que ce pays est devenu victime de ses propres richesses tant convoitées par les occidentaux. Dans le passé, le monde a connu de différentes guerres politico-économiques dont la guerre froide en est une qui a eu plus d’impact dans le monde.
  • La guerre froide a divisé le monde en deux blocs dont le bloc capitaliste et  communiste de 1945 à 1991 avec des impacts négatifs dans les relations internationales. Cette guerre est intervenue juste à la fin de la deuxième guerre mondiale. Le monde a été ainsi partagé entre les Etats-Unis et l’URSS d’alors qui étaient les seules puissances détentrices des armes atomiques. Selon le président du PUR, Eddy Symphorien Kparékouti : « La guerre froide tire son origine de l’idée de mettre en place un Etat communiste favorable à la démocratie occidentale ». Mais la cause de cette guerre est que les Etats-Unis ont refusé la reconnaissance de L’URSS suite à la révolution d’octobre de 1917. Après 16 ans de contrôle Bolchevique, après 1945, les Etats-Unis se sont déclarés les super puissances mondiales qui dirigeaient le bloc capitaliste avec l’économie et une puissance militaire supérieures. C’est ainsi que la Russie devient le premier Etat socialiste en 1917 et en 1949, la Russie et la Chine s’unissent et forment le bloc oriental communiste-socialiste. La guerre froide se présentait comme une lutte idéologique entre les USA et l’URSS. Pour le président du PUR : « l’Afrique garde encore les souvenirs néfastes de cette guerre qui a causé l’assassinat d’au moins 25 chefs d’Etas dont Patrice limbumba de RDC, en 1961, François Ngarta Tombolbaye président du Tchad, en 1976, Marien Ngouambi, en 1977, Ahamed Sékoutouré en 1984, Thomas Sankara en 1989. Le premier président victime de cette guerre fut le président fondateur centrafricain Barthélémy Boganda en 1959 ».
  • Le bloc occidental était dirigé par les Etats-Unis et ses alliés dont la France et la Grande-Bretagne. Le bloc oriental est dirigé par l’URSS et certains pays asiatiques. Les deux blocs étaient des adversaires idéologiques antagonistes. Il ajoute : « Cette guerre était accompagnée de concurrence de fabrication d’armes et de recherche des alliances militaires qui existent encore de nos jours. La guerre se présente ainsi comme un pouvoir d’agressivité politique et de conflit idéologique entre les nations. Elle n’engageait pas des actions militaires directes mais les rivaux se bagarraient par des actions économiques, politiques et idéologiques. Elle est caractérisée par des menaces propagandistes idéologiques, des actes d’espionnages et des guerres par procuration menées par des substituts et d’autres mesures de recours de guerre aux armes. La guerre se présentait ainsi comme un état de tension idéologique et géopolitique. Alors qu’en vérité cette guerre n’a pas été froide ».
  • Le bloc occidental a établi l’Organisation des Traités de l’Atlantique Nord en 1949 à Bruxelles en Belgique. Les membres sont les pays européens et les Etats-Unis. Le bloc oriental en réponse, a formé le pacte de Varsovie en 1945 dans le but de contrôler le bloc occidental par la multiplication des satellites. L’Afrique était impliquée dans cette guerre de manière directe et indirecte. Les blocs soutenaient des leaders politiques africains dans le but de les porter au pouvoir pour se servir d’eux. Ce qui est encore en pratique de nos jours. Le système politique mondial était ainsi bipolaire entre le communisme et le capitalisme.
  • Après la dissolution de l’Union Soviétique, le monde est devenu unipolaire. Les Etats-Unis sont devenus les seuls super puissances mondiales. L’héritage de cette guerre continue d’influencer le monde aujourd’hui. Elle a entrainé la création de l’Union Africaine et divisé le monde encore en deux blocs dont le monde communiste et le monde capitaliste avec la victoire de l’Union Soviétique sur le Nazisme mais rejeté par le capitalisme. La guerre a poussé l’Union Soviétique au statut de grande puissance avec la victoire du capitalisme sur le communisme. En RCA, Barthélémy Boganda, en décembre 1958, a proclamé l’Oubangui-Chari République Centrafricaine dont le rêve fut l’indépendance octroyée en 1960.
  • La fin de la guerre froide est marquée par l’accession au pouvoir de Michel Gorbatchov comme président de la Russie. Il a introduit la pratique de la restructuration et la réforme du système politique et économique dont l’économie libérale et la liberté des gens pour qu’ils puissent interroger le gouvernement. C’est la naissance de la démocratie. Il a ainsi changé la situation de la Russie en arrêtant toutes les aides aux autres nations soviétiques qui étaient dans l’union. L’effondrement de l’Union Soviétique en 1989 et du mur de Berlin en 1990 ont marqué la fin de la guerre froide avec la mise en place du multipartisme.
  • L’Afrique est devenue l’espace utilisé par les communistes et les capitalistes. Les dirigeants africains sont utilisés pour créer des instabilités politiques, économiques et sociales. La crise militaro-politique centrafricaine a divisé le pays entre les groupes armés qui exploitent les richesses du pays au profit des grandes puissances qui, en échange, offrent à ces groupes armés des matériels de guerre dans le but de faire perdurer la crise. L’Afrique en général et le Centrafrique en particulier, sont devenus les greniers des puissances occidentales. Les présidents africains en général et le nouveau président centrafricain FA Toudéra en particulier s’embrouille sans tenir compte des alliances politiques alors que les gens coopèrent par alliance et partenariat politique actuellement dans le but de garantir l’intérêt national.
  • Le Potentiel Centrafricain

 

LAISSER UN COMMENTAIRE